'La paix, c'est de la guerre endormie.'   Hélène Cixous

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



11076397

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Emmanuelle Bayamack-Tam




- 1 -



Emmanuelle BAYAMACK-TAM
Une fille de feu
POL
185  pages
16  euros

21-08-2008

 

    Charonne a vingt ans. Charonne est magnifique, aux origines incertaines. Charonne est grosse et « on n’est jamais grosse sans être héroïne » : ce texte le démontrera. Charonne vit avec sa mère et sa tante du moins le pense-t-elle. Elles tiennent un magasin, sorte de bazar au goût particulier et exotique. Charonne provoque les rencontres et son physique influe toujours. Jusqu’au jour où Arcady et Daniel poussent la porte du magasin et provoquent une rupture complète et irrémédiable dans la vie de Charonne. Il s’agit de deux homosexuels à la recherche d’une mère porteuse. Ils examineront intimement Charonne dès leur première rencontre et Arcady demeurera fortement impressionné. Il faut dire que l’intimité de Charonne a subi quelques outrages, la mère de Charonne ayant des mœurs outrancières. Cette mutation permettra à Charonne de découvrir enfin son passé et ses origines et d’entrevoir un nouveau départ vers une vie plus libre et plus accomplie...

« Les timides méritent d’être punis, ils méritent qu’on les brutalise : ça leur apprendra à s’imaginer que tout le monde les regarde en dépit des démentis qu’ils reçoivent à ce sujet depuis toujours. »

« …j’ai la révélation de ce qui nous attend l’enfant et moi, une vie où je serai son bourreau sans que jamais personne vienne mettre fin à la torture. »

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture