'La patrie, c’est comme une arme qu’on se braque sur le front nuit et jour sans jamais presser la gâchette.'   Heinrich Steinfest

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



11810845

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jean-Guy Soumy




- 1 -



Jean-Guy SOUMY
Le Silence
Robert Laffont
228  pages
18  euros

28-01-2013

 

    Alexandre Leroy est un mathématicien reconnu internationalement. Il vit en Californie avec sa femme, Jessica, professeur de littérature, spécialiste du poète Armand Robin. Ils ont eu deux fils, le premier a suivi les traces de son père dans les mathématiques alors que le second est autiste : une famille qui s’effondre lorsque Alexandre se suicide apparemment sans raison. Jessica au cours des rangements découvre un autre homme, une autre identité, une autre vie. Elle croyait le connaître, elle découvre le silence et le mensonge, pourquoi a-t-il caché son histoire, jusqu’où est-il allé dans le mensonge, pour quelles raisons ? « Fallait-il que tu manques de confiance en moi pour me cacher ce passé ? » Pourquoi ce silence et ces non-dits ? Pourquoi n’a-t-elle rien vu ? Peut-on devenir autre, rayer son identité, cacher ses douleurs à tous ? Colère, stupeur, fureur, découragement, mais aussi peur et incompréhension, les sentiments les plus divers traversent Jessica, la bousculent. Mais la volonté de savoir, tout, absolument tout, demeure : « Ma colère de femme bafouée se dilue. Elle coule à mes pieds comme une flaque de sang noir. Je me vide. Demeure la peur d’apprendre autre chose. ». Le lecteur suit, avec impatience et beaucoup d’émotion, la progression de cette enquête intime qui aborde avec justesse moult thèmes, le silence et ses dégâts, les rapports de couple et le rapport à l’autre, l’histoire, l’identité… Un roman captivant.

« Il a beau être mathématicien, l’identité d’un homme, c’est autre chose que des fractions. Que ne lui as-tu appris qu’être ne se divisait pas ! »

« Taire, toujours taire, c’est se mutiler. »


Ecouter la lecture de la première page de "Le Silence"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture