'On ne peut jamais cerner personne dès lors qu’il est question de ressentiment.'   Benjamin Whitmer

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 





Frédéric Pagès

L'idiot de la Sorbonne
Editions Maren Sell





Rendez vous le samedi 16 février, 13 Rue des Ormessons, Vaux-le-Pénil, à partir de 16h30





A l'occasion de la sortie de "l'idiot de la Sorbonne" de Frédéric PAGES chez Maren Sell, une séance de signatures aura lieu à Vaux Livres le samedi 16 février à partir de 16h30. En cas d'empêchement, il est possible de réserver sa dédicace (bouton ci-dessous).

Cette rencontre est organisée en collaboration avec la médiathèque du Mas au Mée-sur-Seine (800 avenue de l'Europe). Elle accueillera le même jour de 14 à 16 heures Frédéric Pagès dans ses locaux pour une rencontre avec discussion/débat. Venez nombreux le rencontrer et retrouvons nous ensuite chez Vaux Livres.


Présentation de l'ouvrage

Au volant de sa DS, beauté éternelle, Max de Kool est chauffeur de taxi. Etudiant brillant, il fut reçu à l’écrit de l’agrégation de philosophie mais échoua à l’oral, impossible d’exprimer le moindre mot sur le sujet « Sens et enjeux du silence » ! Un jour, la portière de sa DS s’ouvre et il reconnaît immédiatement la voix : son Maître, professeur brillant et adulé, Oscar von Balthazar, capable d’improviser sur les sujets les plus ardus devant un amphi médusé. Pourtant, il abandonna un jour ses étudiants avant de leur révéler la définition du Sublime. Mais le voici de retour : « Je vais prendre la Sorbonne sans violence, mais sans pitié. Redditions sans conditions ! Que tout soit bien clair, je joue mon va-tout, je n’ai rien à perdre, aucune position, aucun poste, je vais prononcer un discours événement, la fac va changer de base, le monde ne sera plus le même. ». Ils partent alors sur les routes d’Europe pour le voyage vers la reconquête ce qui donnera lieu à une joute oratoire particulièrement jubilatoire entre les deux personnages. Max n’acceptant aucune compromission, Oscar se refusant à toute illusion, les discussions et confrontations seront constantes, et très rythmées, rythme renforcé par le mouvement induit par le road-movie qu’ils ont engagé. Les sujets abordés seront extrêmement variés mais toujours avec références à une approche philosophique (« La philosophie, c’est comme le piano pour un professionnel : il faut en faire tous les jours sans prendre de vacances sinon les doigts de la cervelle s’engourdissent » : ils réussiront même à définir le concept exhaustif du « con » ! Un discours oscillant constamment entre réflexion et blague, analyse et ironie, culture et dérision, du bonheur ! Au fait, Oscar et Max, quelle est la définition du bonheur ?

Code : 9782355800009
266 pages
Prix : 18 euros


L'auteur

Frédéric Pagès est agrégé de philosophie (l'IUFM de Melun se souvient de son passage) et il a quitté l'enseignement pour rejoindre un animal à plume indispensable à notre bon équilibre. En effet les abitués du Canard Enchaîné découvrent chaque mercredi ses chroniques, articles et avis éclairés.

Il sera possible de faire dédicacer le précédent ouvrage de Frédéric Pagès paru aux éditions Mille et une Nuits La philosophie ou L'art de clouer le bec aux femmes selon Jean-Baptiste Botul. Jean-Baptiste Botul philosophe de tradition orale dont on ne connaît exactement ni la vie ni l’œuvre est en réalité un personnage fictif créé de toute pièce par F. Pagès qui s'interroge dans ce petit ouvrage sur la disparition des femmes philosophes de la pensée occidentale... Les hommes n'y seraient-ils pas pour quelque chose ?


Le jour J

   


Mentions légales