'Si je construisais une cheminée dans ma maison, ce serait non pas pour laisser sortir la fumée, mais pour laisser entrer le ciel.'   Mia Couto

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 





Marie Sizun

Jeux croisés
Editions Arléa



Rendez vous le samedi 6 décembre, 13 Rue des Ormessons, Vaux-le-Pénil



           



A l'occasion de la sortie de "Jeux croisés" de Marie SIZUN, une séance de signatures aura lieu à Vaux Livres le samedi 6 décembre. En cas d'empêchement, il est possible de réserver sa dédicace (bouton ci-dessous).


Cette rencontre est réalisée en collaboration avec la médiathèque de l'Astrolabe de Melun. vous trouverez également sur leur site la présentation de cette journée (site de l'Astrolabe, rubrique Actualité) et prochainement des lectures d'extraits des textes de Marie Sizun.

Présentation de l'ouvrage

Marthe et Alice sont deux femmes différentes à tout point de vue. La première, prof de maths, est mariée, d'âge mûr, sans enfant (« Marthe n’aime pas les enfants. Les enfants heureux. Les enfants repus. Les enfants gâtés. Mais elle a toujours été émue par les autres : les mal-aimés, les enfants tristes, les enfants en larmes, les enfants enragés de chagrin. Oui, elle est touchée par ces désespoirs excessifs des petits, qui les défigurent, les rendent apoplectiques, si laids, morve et larmes, qu’ils en exaspèrent leurs parents. »), et son mari s'apprête à la quitter. La seconde a tout juste dix-huit ans, travaille dans un pressing et élève seule son enfant, le petit Ludo. « Jeux croisés » entremêle ces deux destins. Deux instants d’hésitation, de folie, de doute guidés par le présent et le passé de ces femmes les font basculer dans une aventure singulière et haletante. Elles se croisent dans un supermarché, et la première enlève le bébé de la seconde qui réagit avec retard à cette disparition. Le bébé présent pour l'une ou absent pour l'autre devient alors l’épicentre du quotidien de ces deux femmes qui ne maîtrisent plus réellement leur destin. En un instant, leurs vies sont bousculées, broyées. Les évènements s’enchaînent, sans contrôle et chacune devra puiser dans son passé pour tenter de s'accepter et éventuellement de se reconstruire (« Marthe ne pense pas à ce qui peut arriver ; à ce qui va arriver ; à ce qui doit arriver. Elle est en dehors de cette réalité là, comme elle a toujours été, en fait, un peu en dehors de celle que rapportent les journaux, celle des faits divers, des enlèvements d’enfants, des crimes ; celle d’une société policée qui décide du licite et de l’illicite, du bien et du mal. »). La trame, le style et l’écriture de ce superbe roman incitent irrémédiablement le lecteur à s’attacher aux trois personnages (les deux femmes et le bébé), Marie Sizun élimine avec brio tout manichéisme qu’une telle situation engendre habituellement et place le lecteur au centre de ce trio attachant. Un incontournable pour cette rentrée littéraire 2008.

Code : 9782869598256
249 pages
Prix : 19 euros


Présentation de l'auteur

Marie Sizun (pseudo) est née en 1940. Elle a été enseignante de lettres classiques à Paris, en Allemagne ainsi qu’en Belgique. Elle partage sa vie entre Paris et la Bretagne 2001.
Marie Sizun a publié ses trois romans chez Arléa. Elle a reçu Le grand prix littéraire des lectrices de Elle pour son roman "La Femme de l’Allemand" et fut la lauréate du sixième Prix des lecteurs du Télégramme pour ce même roman. Son premier roman "Le père de la petite" est également un petit bijou.


Planning

Vous pourrez dialoguer avec Marie Sizun à partir de 14h30 à la Médiathèque de l'Astrolabe. Des extraits de ses textes seront lus (extraits) et elle pourra également dédicacer ses ouvrages à l'issue de la rencontre. Marie Sizun viendra ensuite à partir de 17h à la librairie Vaux Livres vous rencontrer. Une rencontre à ne pas rater !

Le jour J



  


Mentions légales