« A force de laisser tomber, on entend causer seulement les cons. »
Joseph Incardona

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45585273

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Olivier Deck

Olivier DECK

Tes yeux sur moi c'est fini
In8

30 pages | 24-04-2014 | 4€

Un homme a loué une maison pour un séjour. Seul. Face à l’océan. Il se saoule et se souvient de sa femme, son modèle, qu’il a si souvent esquissé et peint. Elle est partie et l’a abandonné, définitivement, lui et son art, elle ne pouvait continuer. Bref, intense, douloureux et poétique.

Ecouter la lecture de la première page de Tes yeux sur moi c'est fini

Thème(s) : Littérature française


Olivier DECK

La voie ferrée
In8

29 pages | 29-05-2013 | 4€

La lecture de l'excellent "Adieu, Torero" m'incita à rechercher d'autres titres d'Olivier Deck, quelle joie, quel bonheur de trouver ce deuxième petit bijou !
Gaspar vit seul, loin du monde et de sa folie, retiré. Enfin, presque. Un vieux cheval fidèle l’accompagne. Ils vivent ensemble de longue date, seuls survivants d’une famille de gens simples. Ils ont entretenu longtemps les rails de la voie ferrée, jusqu’à sa disparition et bien après. Les paysans et mineurs ont alors rejoint la ville, mais eux, sont restés, ils se suffisent à eux-mêmes, n’exigent rien, vivent simplement, en harmonie, durement et âprement. Mais les Hommes en ont décidé autrement, une décision administrative a tranché, Gaspar, résigné, devant ces hommes qui savent et qui parlent d’épizootie, partage encore quelques derniers instants avec son cheval en le menant pour une ultime fois vers le village, pas à l’abattoir, cela lui aurait été impossible, son ami Léon le boucher fera le travail, en toute amitié, simplement. Tristement éblouissant !

Ecouter la lecture de la première page de La voie ferrée

Thème(s) : Littérature française


Olivier DECK

Adieu, torero
Au Diable Vauvert

96 pages | 05-05-2013 | 5€

Deux hommes se croisent, par hasard, pendant la guerre d’Espagne. Ils sont du même camp, mais leurs choix diffèrent. A l’abri d’un muret, ils vont pourtant s’apprivoiser d’abord, puis s’écouter et se dévoiler alors que les balles d’un sniper ennemi sifflent. La mort et le danger les désinhibent et ils se livrent à cet inconnu de passage sans aucune retenue. L’amitié perce rapidement alors qu’ils ne se sont pas engagés pour les mêmes raisons et que l’instant est décisif pour leur place dans cette guerre pour la liberté… Le torero ne peut reculer ou abandonner, il restera dans l’arène quelles qu’en soient les conséquences, le Français a décidé de retrouver la femme qui l’a incité à s’enrôler. Texte bref mais terriblement efficace, émouvant, tragique et puissant.

Ecouter la lecture de la première page de Adieu, torero

Thème(s) : Littérature française