'La mort ne commence rien, à part ce sentiment de perte qui habite nos insomnies.'   Lyonel Trouillot

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



19069140

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Richard Wagamese




- 1 -



Richard WAGAMESE
Starlight
Zoe
269  pages
21  euros

27-10-2019

 

    Franklin Starlight vit en total symbiose avec la nature et la faune sauvages. Quand il ne s’occupe pas de sa ferme, il part en solitaire au cœur de cette nature où le calme est la règle (« C’est le calme qui est normal. Les animaux le savent. Ils ne l’ont jamais perdu comme nous. Ils vivent au milieu du calme. Ils le portent sur eux. »). Il observe et photographie la faune avec respect et amour représentant ainsi ce qu’il ressent. Mais sa vie de taiseux est bouleversée quand il accepte d’héberger Emmy et sa fillette Winnie. Emmy n’a connu que la violence des hommes et a fui celle de Cadotte son compagnon. Franklin avec patience et attention est prêt à les aider à s’apaiser, à retrouver calme et confiance et sa meilleure alliée sera la nature. Mais Cadotte n’a pas digéré cette fuite et est prêt à parcourir beaucoup de chemin pour assouvir son désir de vengeance. Dernier opus (inachevé, le lecteur choisira donc sa fin apaisée ou non ce qui n’en entache en rien la lecture de ce superbe texte) de Richard Wagamese (appartenant à la nation des Ojibwés) qui nous plonge dans une nature sauvage irrésistible grâce à de superbes descriptions et place le lecteur émerveillé au cœur de chaque scène. Sublime !

« ‘‘Progrès’’ c’est rien d’autre qu’un mot de paresseux pour ‘‘facile’’. »


Ecouter la lecture de la première page de "Starlight"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Christine Raguet

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture