'Mais on ne doit pas vendre sa liberté, il faut résister, aussi compliqué que ce soit. Pas de question de se marginaliser, il faut se battre avec une certaine visibilité qui ne soit pas contraire à ses principes.'   David Trueba

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13681921

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Marie-Sabine Roger - Bon rétablissement








Marie-Sabine ROGER
Bon rétablissement
Le Rouergue
206  pages
18  euros

28-01-2012

 

    La chambre 28 d’un hôpital est occupée par le « repêché de la Seine ». Jean-Pierre Fabre ne se souvient plus des causes de sa chute dans le fleuve. Ces longues journées vont être propices à se remémorer la vie de ce vieux loup solitaire, ours mal léché (« Décidemment, je suis un vrai sauvage, un ours insensible. Tout glisse sur mon poil sans me faire un épi. ») au langage fleuri. Dans sa chambre, seul son portable lui permet d’égayer son quotidien par l’écriture de ses souvenirs. Son passé comme son présent est marqué par son caractère entier, l’homme n’est guère indulgent, ni avec son entourage, ni avec lui-même. Pourtant quelques visites éclairent sa personnalité : le jeune flic qui tente de comprendre les raisons de sa chute, Camille le jeune étudiant homosexuel qui l’a sauvé de la noyade et Maëva une gamine tout en rondeurs qui apprécie semble-t-il autant sa compagnie que celle de son portable ! Tout en décrivant avec sensibilité éclairée par un sens critique le quotidien d’un hôpital, de son personnel, des malades, de leurs relations, les rencontres façonnent, dévoilent ces personnages. Jean-Pierre est seul, tente de se convaincre que son cœur est sec, « un constipé du cœur », mais apprend à leur contact, les émotions sauront fendiller l’armure derrière laquelle il se croyait protéger : Jean-Pierre Fabre, une grande gueule qui a souvent voulu faire le malin mais qui finalement a grand coeur. Marie-Sabine Roger nous offre à nouveau un panel de personnages simples, vrais, humains, écorchés par la vie mais le propos aidé par des expressions souvent très imagées, comme d'habitude, n’est jamais pesant, seulement réaliste et on sent l’amour qu’elle porte à ses personnages donc à l’humanité.

Ecouter la lecture de la première page de "Bon rétablissement"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Les titres de Marie-Sabine Roger lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Le Rouergue lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture