'Je sais moi quand elles sont belles. Les femmes, c’est mon métier, elles sont belles quand elles sont dans leur vérité. Exactement dans la coïncidence de leurs corps et des années, cela s’appelle la vérité.'   Fabienne Jacob

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13676028

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Catherine Mavrikakis - Les derniers jours de Smokey Nelson








Catherine MAVRIKAKIS
Les derniers jours de Smokey Nelson
Sabine Wespieser
345  pages
22  euros

08-08-2012

 

    Le 15 août 2008, quatre destins basculent définitivement. Smokey Nelson assassine atrocement dans un motel des environs d’Atlanta une famille de quatre personnes (les parents et deux jeunes enfants) faisant une halte sur le chemin qui les mène vers leurs parents. Les quatre voix hétérogènes reviennent sur cet évènement et ses dramatiques conséquences. Sidney Blanchard, noir comme Smokey Nelson, fut accusé un temps du meurtre et emprisonné. Nous le découvrons sur la tombe de Jimi Hendrix (né le même jour que lui) au départ d’un long voyage dans sa superbe Lincoln Continental blanche de 1966 accompagné de sa protégée Betsy ; il part à la rencontre de la Nouvelle-Orléans terre de son enfance que Katrina a transformée. Le discours est vif, imagé, souvent singulier mais rempli de bon sens. L’homme n’a pas oublié qu’il a frôlé le couloir de la mort, et qu’il ne doit sa survie qu’à Pearl Watanabe qui a découvert les corps le soir de l’assassinat. Elle croisa l’assassin et persista à affirmer que Sidney n’était pas l’assassin. Elle demeure encore interdite sur le fait que Smokey l’épargna. Plusieurs mois plongée dans le silence, elle ne retrouva un semblant de vie qu’en repartant sur son île, à Hawaï. Mais parfois les coïncidences… Elle accepte enfin de revenir dans la région d’Atlanta pour séjourner quelques temps chez sa fille au moment où l’exécution de Smokey est annoncée… La quatrième voie est la voie divine, celle qui accompagne depuis toujours Ray Ryan, le père de Sam, la maman assassinée. Cette voie le guide vers l’apaisement, même s’il part avec son fils Tom, membre des Combattants de Dieu pour assister à l’exécution tant attendue. Ils abhorrent cette Amérique contemporaine qu’il juge décadente et seule la parole de Dieu peut les sauver de l’enfer. Catherine Mavrikakis réussit un brillant et noir récit sans porter le moindre jugement sur l’acte lui-même aussi atroce qu'il fut, sur le ressenti de ces quatre voix de l'Amérique marginale, sur leurs tentatives de survie pendant 20 ans, elle dresse simplement en creux un portrait d’une Amérique qui tangue dangereusement. Du grand art !

« Moi, même en mourant, j’espère rigoler. Oui, je veux rire en crevant… C’est un peu la seule liberté, non ? Tu crèves, t’as pas le choix, mais au moins tu peux te marrer un peu… »

« Je suis juste un homme de trente-huit ans, bien banal. J’essaie de me donner du bon temps, en attendant la mort, qui vient toujours trop tôt… J’ai pas d’idéal, pas de destin… »


Ecouter la lecture de la première page de "Les derniers jours de Smokey Nelson"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


Les titres de Catherine Mavrikakis lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Sabine Wespieser lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture