'Et l’amour brisé par une mort injuste n’est pas soluble dans la réparation par l’argent ou la prison. Il n’y a pas d’économie du pardon.'   Sophie Daull

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13621835

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Juan Gabriel Vasquez - Les réputations








Juan Gabriel VASQUEZ
Les réputations
Le Seuil
188  pages
18  euros

20-09-2014

 

    Javier Mallarino est une référence en Colombie, craint par certains, adulé par d’autres, célèbre caricaturiste, son influence et son pouvoir sont grands et reconnus, et le pays va lui rendre un hommage appuyé et le décorer. Il représente la mémoire politique du pays. Pourtant, des années plus tôt, il a vécu et participé à un évènement lors d’une soirée privée qu’il s’est empressé d’oublier. Et lorsque la jeune Samanta vient frapper à sa porte des années plus tard, le passé resurgit et va l’interroger sur sa mémoire, sur la mémoire, le pousser à réfléchir sur son pouvoir (ses limites et ses excès), à un examen de conscience franc et douloureux qui croisera l’Histoire du pays et son histoire intime et personnelle. Une belle découverte, profonde, féroce et dense, sur un thème au coeur de l’actualité !

« La mémoire est vraiment bizarre : elle nous permet de nous souvenir de ce qu’on n’a pas vécu. »

« Parce que, dans ce pays, on ne devient quelqu’un que lorsque quelqu’un d’autre cherche à te faire du mal. »

« Les caricatures peuvent forcer la réalité, pas l’inventer. Elles peuvent déformer, jamais mentir. »

« Une tribu indigène du Paraguay, ou peut-être de Bolivie, pense que le passé est devant nous, car nous le voyons et nous le connaissons, alors que l’avenir est derrière : tout ce que nous ne pouvons ni voir ni connaître… Il faut affronter le futur. C’est une pauvre mémoire que celle qui ne fonctionne qu’à reculons. »


Ecouter la lecture de la première page de "Les réputations"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Isabelle Gugnon

 


Les titres de Juan Gabriel Vasquez lus par Vaux Livres  --  Les titres de l'éditeur Le Seuil lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture