'...nous sommes ce que nous n’avons pas fait.'   Edouard Louis

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13238822

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Bernard Jannin




- 2 -



Bernard JANNIN
Ca sent le tabac
Champ Vallon
172  pages
14  euros

30-08-2010

 

    Le lecteur retrouvera intact dans son deuxième roman l'humour de Bernard Jannin même s'il est cette fois enfûmé, âcre et froid, telle une salle le lendemain d'une soirée de fumeurs. La cigarette passe de bouche en bouche dans la famille décrite pat B. Jannin, de la naissance à la mort. Sans jamais porter de jugement, il décrit son comportement et sa "vie en fumée". Du père rouleur de cigarettes à l'oncle chiqueur invétéré, de la mère crapauteuse professionnelle à la tante amoureuse des Américaines, le chemin était tout tracé pour le narrateur. De l'initiation avec les gauloises d'un mort, fumer ponctuera, influencera parfois même déterminera son existence. Un livre qui sent bon la vie et le tabac !

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Bernard JANNIN
Une vraie boucherie
Champ Vallon
157  pages
14  euros

03-07-2008

 

    Pour notre premier compte-rendu de la rentrée 2008, Bernard Jannin nous ouvre l’appétit avec ce morceau de premier choix, tendre ou saignant selon l’instant. Fin des années 50, la boucherie-charcuterie Croquart à Monsac a une clientèle fidèle qui apprécie ses spécialités. Richard le boucher et Mariette sa femme s’activent tous les jours pour la satisfaire au mieux. Le lecteur digèrera sept chapitres, ou plutôt sept morceaux plus ou moins saignants où les métaphores, jeux de mots, ou autres allusions culinaires pullulent. Richard décide d’ouvrir un étal sur un marché peu de temps après qu’un ami abatteur aux abattoirs (Ambroise dit Merlin) disparaisse bizarrement. C’en est fini de la quiétude de la boucherie Croquart et de ses occupants… Une bataille rangée opposant les commerçants d’un marché restera une pièce d’anthologie. Oscillation permanente entre le tragique et le comique, le loufoque et le concret, vous assisterez avec appétit à la dérive d’un petit commerce et de ses acteurs vers l’horreur… On a parfois l’impression de découvrir la version littéraire de Delicatessen pour notre plus grand plaisir.

Premier roman


Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture