'C’est toujours sur le dos des autres qu’on développe des amitiés.'   Lyonel Trouillot

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



11089819

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Bertina Henrichs




- 2 -



Bertina HENRICHS
Le jardin
Le Cherche Midi
260  pages
17  euros

19-09-2011

 

    Marthe Simonet sexagénaire depuis peu se retrouve seule dans sa petite maison de Plouerbec qu’elle avait choisie avec son mari maintenant décédé. Côte morbihannaise, terre magique, océan miroir, « terre de départ, terre d’accueil. Ultime bout de l’Europe. La Bretagne semble avoir calqué sa rugosité sur celle de l’Océan ». Initialement isolée, elle voit peu à peu l’espace se combler. La région attire, des gens différents s’installent. Marthe, « assurément une dame », continue sa route, sans se retourner, sans s’inquiéter, aide les enfants en difficulté, intervient à la bibliothèque, mots fléchés et surtout son jardin et ses fleurs. Aucune plainte devant ce quotidien réglé et répétitif mais imperceptiblement, le lecteur ressent un manque, une envie. Et un prospectus municipal annonce le projet de rachat des maisons du quartier à bons prix. Acceptation pour certains, résistances pour d’autres. Après la présentation du projet (pour le bien collectif évidemment…) par le Maire, l’organisation se met en place. Les rencontres s’accélèrent, les rapprochements aussi, surtout avec l’étranger, le vieil allemand solitaire, d’habitude peu bavard et souvent en mer, confrontation de deux personnages opposés qui apprendront à se connaître, à partager leur poésie notamment, deux expériences différentes de la vie se rejoignant. Sur un ton délicat, Bertina Henrichs suggère souvent sans dévoiler, provoque réflexion et accroît ainsi les liens du lecteur avec ses personnages le tout avec l’odeur si justement suggérée des embruns et du vent marin.

« A quel moment précis faut-il changer de stratégie, renoncer à la solution idéale pour en adopter une autre ? A quel moment faut-il se résigner ? C’est une grande question. »


Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Bertina HENRICHS
La joueuse d'échecs
Liana Levi
212  pages
9  euros

20-12-2008

 

    Eleni est femme de ménage dans un hôtel de l'île de Naxos où elle est née et a toujours vécu humblement, discrètement, au service de sa famille et de ses désirs, résignée ? pas si sûr... Un jour, dans une chambre, elle aperçoit un jeu d'échecs et est littéralement et immédiatement fascinée par tous ses pions noirs et blancs. Alors que les hommes s'adonnent au trictrac dans cette île, elle décide d'apprendre à jouer aux échecs avec l'aide de son ancien instituteur qui n'a pourtant pas conservé un souvenir très positif d'elle. Cependant, il l'aidera, la soutiendra et se rendra rapidement compte que cette passion et cette volonté feront d'elle une joueuse capable de gagner et surtout une autre femme, une femme qui saura affirmer son identité et sa personnalité. Il la fera se confronter à son ancien partenaire le pharmacien très sceptique initialement puis lui fera gravir un à un les échelons devant ce damier fascinant. Une île est un monde clos et tous les habitants seront rapidement au courant de cette passion venant perturber la vie familiale d'Eleni, son mari n'étant pas le premier à l'épauler ("Etre cocu aurait été plus supportable. Une trahison amoureuse, même inacceptable, pouvait être nommée. Il y a un code d'honneur. Alors que là, ce délire narquois le laissait impuissant."). Beaucoup regardent d'un mauvais œil une femme qui prend des initiatives et sort du carcan familiale… Bertina Henrichs montre qu'une femme simple, ordinaire par sa passion ("Le pion était la base du jeu, petit soldat serviteur, avançant tout droit vers son unique but, celui du blocage de l'armée ennemie ou de l'ascension sociale ") peut réussir à s'affirmer, à s'émanciper, à se libérer ce qui contraindra son entourage à la regarder différemment (même si cela n'était pas son but). Le lecteur suit avec tendresse ou admiration le parcours semé d'embûche d'Eleni qui malgré les difficultés ira jusqu'au bout. L'ambiance ensoleillée et paisible de cette petite île grecque accroit notre attachement à ce très beau texte éclairée par cette femme qui prend en main son destin et saura abattre quelques pions et autres murs.

Premier roman


Thème(s) : Littérature étrangère

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture