'... les enfants deviennent adultes en jouant, un peu à l’inverse de nous, parents, qui jouons pour retourner en enfance...'   Andrés Neuman

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



10594807

Cathie Barreau




- 2 -



Cathie BARREAU
Comment fait-on l'amour pendant la guerre ?
Buchet-Chastel
160  pages
15  euros

26-01-2014

 

    « Comment fait-on l’amour pendant la guerre ? ». Ici, ailleurs ? Question obsédante, intemporelle, universelle. Donatienne dans les rues de Nantes ou de Beyrouth feint de chercher sa réponse. Donatienne est écrivain et entretient une relation amoureuse à distance avec Jad, journaliste à Beyrouth. La guerre et cette question l’obsèdent. Elle, l’écrivain, comme chacun d’entre nous, est poursuivie, par une guerre, par ses guerres. Personne ne peut y échapper, celles que chacun a vécues, celles de ses ancêtres, celles de son pays, mais aussi naturellement, celles des autres. Nous la faisons, nous la subissons, nous l’attendons, les écrivains la relatent en infléchissant parfois l’histoire. Et pourtant, nous restons, nous vivons, nous faisons l’amour. Un court roman à l’écriture précise et soignée singulier par sa construction et sa tentative de réponse à cette question essentielle.

« La guerre n’est pas un récit, c’est une impuissance à vivre, à parler, à écrire. »

« La littérature n'est pas la vie, écrit sa fille, elle est simplement le révélateur de l'invisible de la vie : c'est-à-dire l'essentiel et la plus grande part de ce que nous sommes. »

« ... il est bien inutile de se chercher une identité, on a juste à vivre dans les lieux que le destin nous offre. »


Ecouter la lecture de la première page de "Comment fait-on l'amour pendant la guerre ?"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Cathie BARREAU
Journal secret de Natalia Gontcharova
Laurence Teper

60  pages
6  euros

30-12-2005

 

    Cathie Barreau a imaginé une femme rédigeant son journal, la nuit précédant la mort de son mari, qui agonise dans la chambre d'à côté. Les deux sont célèbres : cette femme, c'est Natalia Gontcharova et son mari est Alexandre Pouchkine, blessé à mort lors de son duel avec d'Anthès. Le journal est à la fois un hymne à l'amour et le procès sévère et implacable du comportement amoureux de Pouchkine.

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture