'On est ce qu’on peut. Mais de le savoir, rien ne nous console...'   Olivier Adam

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



12602017

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Diane Peylin




- 2 -



Diane PEYLIN
Même les pêcheurs ont le mal de mer
Les Escales
218  pages
17.9  euros

14-07-2016

 

    Diane Peylin avec « Même les pêcheurs ont le mal de mer » nous plonge dans une saga familiale sous l’angle des hommes de la famille Oroczo. Trois générations d’hommes et une malédiction frappant leurs femmes. Valente, le père, Rafa, le grand-père, et Salvi le fils, « un Oroczo d’occasion ». Les trois nous donnent leur vision, leur quête, leurs relations aux autres, aux femmes, à la mer et au vent, à la pêche. Une famille rude à la tâche et rude aux sentiments (« … chez les Oroczo, câliner c’est aussi écraser. »). Ils avouent leurs sentiments comme leurs ressentiments, leurs désirs, les non-dits et mensonges, leur rancœur, les colères et regrets… Au cœur de ce triple récit s’impose la figure du père, celle qu’ils chercheront tous les trois, souvent en vain et le secret qui sans signe apparent s’immisce et innocule son poison innocemment...

« Mon père ne m’a jamais donné de coup, pourtant, plus d’une fois il m’a mis à terre. »


Ecouter la lecture de la première page de "Même les pêcheurs ont le mal de mer"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Diane PEYLIN   -  Gaëlle BOISSONNARD
Noa, de l'autre côté...
Balivernes
13  euros

26-04-2010

 

    Pour ceux qui connaissent les cartes postales en vente chez Vaux Livres, vous avez certainement déjà repéré et apprécié celles de l’illustratrice Gaëlle Boissonnard. Et bien, elle vient enfin de publier un album pour petits et grands aux illustrations naturellement superbes qui viennent renforcer le beau texte de Diane Peylin. Il s’agit d’une histoire de fées, de tristes fées recluses dans un monde gris, terne, uniforme où la couleur et les différences sont absentes. Elles vivent dans la grisaille de l’autre côté du monde des Ohmes, et personne ne semble connaître les raisons de cette séparation. Heureusement, l’une d’entre elles, Noa, est prête à braver les interdits, et son courage la pousse à passer le pont détruit pour découvrir l’autre monde mais que trouvera-t-elle de l’autre côté, son courage sera-t-il récompensé ? Superbe album aux thèmes multiples et rempli d’espoir.

Thème(s) : Jeunesse

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture