'Rien n’entraîne à de plus grands malheurs que de se conformer à la rumeur publique en estimant que les meilleurs choix sont ceux du plus grand nombre. '    Sénèque

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



9485945

Heinrich Steinfest




- 2 -



Heinrich STEINFEST
Le poil de la bête
Carnets Nord
645  pages
23  euros

09-03-2014

 

    Un polar de 640 pages est ardu à résumer ! Et si en plus, l’auteur est Steinfest, cela devient carrément impossible ! En effet, l’auteur construit des romans singuliers, polars certes, mais la résolution de l’intrigue est loin d’être rectiligne, elle passe par digressions, réflexions philosophiques, anecdotes, descriptions, faux semblants… sans oublier un zest d’humour ! On pourra néanmoins dire qu’il s’agit d’Anne Gemini une jeune maman totalement dévouée à son enfant unique handicapé qui l’accompagne 24 heures sur 24. Pour gagner sa vie, elle décide de devenir tueuse professionnelle, « en assassinant de parfaits inconnus sur l’ordre d’autres inconnus tout aussi parfaits ». Mais quand ce parfait inconnu est un ambassadeur norvégien même transparent, cela engendre nécessairement une enquête. Le privé chinois autrichien Markus Cheng est chargé de l’affaire et consentira même à revenir dans son pays d’origine à Vienne… et avec lui, vous découvrirez le 4711 dont la somme des chiffres ne fait pas 14 ! Foisonnant, dense et original !

« Mais les pensées, bien sûr, sont comme ce que l’on dit en général des insectes : importunes. »

« La patrie, c’est comme une arme qu’on se braque sur le front nuit et jour sans jamais presser la gâchette. »

« Après coup, on trouve toujours une bonne raison. A tout. Rétrospectivement, chacun de nous serait prêt à sauver le monde. Rétrospectivement. »


Ecouter la lecture de la première page de "Le poil de la bête"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller

 


- 1 -



Heinrich STEINFEST
Requins d'eau douce
Carnets Nord
393  pages
20  euros

02-01-2011

 

    Retrouver un corps nu dans une piscine à Vienne est exceptionnelle, mais quand ce corps est déchiqueté et présente de nombreuses traces de morsures de requin, cela devient extraordinaire ! Seul indice, une prothèse auditive est retrouvée au fond de la piscine mais évidemment aucune trace du requin ! L’inspecteur Richard Lukastik n’apprécie guère la plaisanterie et prend en charge l’enquête. Cet enquêteur n’est guère apprécié de ses collègues et de sa hiérarchie, et seul son professionnalisme et ses résultats le sauvent. Autoritaire, solitaire, amoureux de sa soeur et du philosophe Wittgenstein (un de ses livres ne le quitte jamais), sûr de lui, cet homme au franc parler est bourré de certitudes et d’habitudes qu’il se refuse d’abandonner mais face à un requin, restera-t-il de marbre ? Le roman est à l’image de Lukastik, entre des dialogues vifs, ironiques, à l’humour grinçant, de nombreuses digressions complètent une intrigue particulièrement bien ficelée et originale.

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture