'Sauf que la liberté est un leurre, ce qui change c'est la taille de la prison.'   Négar Djavadi

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



16961885

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Isabelle Minière




- 2 -



Isabelle MINIÈRE
Je suis né laid
Serge Safran
246  pages
17.9  euros

27-05-2019

 

    Arthur raconte sa vie, une vie de bébé laid (« On n’a pas idée d’être aussi un laid pour un bébé ! », quel désarroi pour les parents), d’enfant laid, d’adolescent laid, d’étudiant laid, de jeune homme laid, « j’étais laid, c’était ça ma différence. ». Il découvre que tant de choses restent interdites aux laids qui restent isolés et seuls et peuvent parfois ne se sauver que par l’humour et la dérision. Il voudrait tant être comme les autres, passer inaperçu, être simplement accepté mais ses relations sont à jamais marquées par son visage et notamment avec les femmes. L’art peut représenter, reconnaître et aduler le laid (« Que la laideur inspire la beauté ça restait un mystère pour moi. »), pas la vie. Alors pourquoi ne pas recourir à la chirurgie esthétique ? Mais un autre visage créera-t-il réellement un autre homme ? L’adoption par ses proches de son nouveau visage sera-t-elle possible ? « Je suis né laid » par ce portrait tendre, émouvant et parfois drôle, démontre que l’aspect physique reste au cœur des relations humaines et guide notre rapport au monde quel que soit l’amour que l’on peut rencontrer.

Ecouter la lecture de la première page de "Je suis né laid"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Isabelle MINIÈRE
Je suis très sensible
Serge Safran
170  pages
14.5  euros

28-07-2014

 

    Grégoire semble heureux. Heureux au boulot, heureux d’aller au cinéma admirer les beaux paysages, heureux de partager sa vie avec Agathe prof de philo, heureux de l’écouter parler et se questionner lui qui n’a que peu d’avis. Gentil et sensible, parfois naïf, toujours décalé, elle l’a choisi pour sa différence. Il ne se souciait pas des autres, de leurs regards. Il est vrai et néanmoins ailleurs. Dans sa bulle. Mais la bulle va croître et Grégoire s’éloignera, progressivement, gentiment, innocemment (quoique), sans s’en rendre compte et sans qu’Agathe puisse l’aider. Trois faits viendront finalement bouleverser son quotidien routinier, la mort inattendue du président, un nouveau film annoncé très violent et l’arrivée de Vivien le gentil collègue souriant d’Agathe. La prose d’Isabelle Minière et le ton adopté réussissent parfaitement à nous immerger dans le psychisme singulier de Grégoire et à susciter notre émotion et notre empathie.

Ecouter la lecture de la première page de "Je suis très sensible"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture