'C’est bête de croire qu’on a le choix. On nous l’a appris en philo. C’est très libérateur.'   Nell Zink

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



10426176

Laure Protat




- 1 -



Laure PROTAT
L'indifférent
Arléa
280  pages
20  euros

23-07-2014

 

    Un homme, un père, décide de se suicider. Il ne laisse ni lettre ni explication. Un geste définitif. Sa fille qui avait des relations privilégiées avec lui reste interdite et désemparée. Elle revient quinze plus tard sur ce jour qui scinda sa vie en deux. Cet homme a fait le choix de les abandonner, faut-il le suivre ou sombrer dans l'indifférence et l’oublier ? Faut-il trouver explications à l’insupportable et continuer de vivre ? Comment se reconstruire, conserver ou sélectionner ses souvenirs ? Comment tenter de stopper le refrain lancinant et obsédant qui exige des explications ? Comment démêler ce mystère qui lui restera toujours associé ? Passer outre l’incompréhension et cet instant de sidération où tout devient impossible, pleurer, manger, réfléchir, espérer… Passer outre la colère, la rage, la culpabilité pour espérer éclairer cet abandon, se reconstruire et prolonger leurs relations (notamment par l’écriture) au-delà de la mort, l’accepter et se réconcilier.

Premier roman

« Les gens sont presque tous comme moi : moyens. Mais ils sont sauvés par une qualité que je n’ai pas : ils se contentent de ce qu’ils sont. Quant à moi, je ne me remettrai jamais de cette condamnation : n’être pas né génial. »


Ecouter la lecture de la première page de "L'indifférent"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture