'Je ne tue jamais le lundi. C'est une question d'exigence personnelle et de rythme. Il ne faut y ni superstition, ni vieille habitude de célibataire. J'ai toujours préféré les fins de semaine pour réaliser cette partie de mon oeuvre.'   Jean-Baptiste Destremau

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



12723778

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Vladimir Sorokine




- 1 -



Vladimir SOROKINE
Soupe de Cheval
L'Olivier
110  pages
13.5  euros

07-12-2015

 

    Olia rencontra par hasard Bourmistrov, homme inquiétant et intriguant. Lorsqu’il lui proposa un marché étrange mais rémunérateur, il souhaitait uniquement la regarder manger, chaque lundi, dans un appartement, elle accepta néanmoins sans savoir qu’elle rentrait dans un jeu macabre, cruel, pervers dont elle ignorait les règles, et dont elle n’avait appréhendé la portée (et la symbolique) et que peu d’idées de l’issue. Petit bijou obsédant de manipulation et totalement atypique.

Ecouter la lecture de la première page de "Soupe de Cheval"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Bernard Kreise

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture