'L'enfer, c'est la somme de nos remords et de nos regrets.'   Ilija Trojanow

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



12353508

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Wolfgang Herrndorf




- 1 -



Wolfgang HERRNDORF
Goodbye Berlin
Thierry Magnier
335  pages
14.5  euros

18-04-2012

 

    Maik et Tschick sont deux adolescents de quatorze ans différents des autres élèves de leur classe. Maik, le narrateur au langage jeune et imagé, vient d’une famille bourgeoise mais son père rencontre des problèmes financiers et sa mère enchaîne les cures de désintoxication. Tschick est un émigré russe nouvellement arrivé, il a appris rapidement la langue mais préfère souvent se taire. Lors de l’anniversaire de la belle Tatiana, ils ne sont pas invités et décident alors de partir, de prendre la route. Direction le sud, la Valachie, Tschick au volant d’une vieille Lada, aussi déglinguée à l’intérieur qu’à l’extérieur, pour « le grand voyage ». Un long voyage pittoresque et picaresque empreint de liberté propice à d’heureuses rencontres, de situations cocasses, la vie et le bonheur, enfin ! Rien (ou presque) ne pourra les arrêter. La complicité s’installe progressivement entre les deux ados, Maik craintif, Tschick roi de la débrouille, ils apprendront à se connaître sans omettre de nous faire part de leur vision du monde adulte. Ces moments et souvenirs les marqueront à jamais. Un grand bol d’air frais, revigorant et joyeux.

« Mon père m’avait toujours expliqué que le monde était mauvais. Depuis que je suis tout petit. Le monde est mauvais et l’homme n’est pas bon… Et peut-être c’est vrai à quatre-vingt-dix-neuf pour cent, d’ailleurs. Mais ce qui est fou, c’est que pendant notre voyage, Tschick et moi n’avons croisé que le un pour cent restant. »


Thème(s) : Jeunesse

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture