'C’est son rêve et les gens qui ont des rêves ne risquent pas grand chose. Et ceux qui n’en ont pas, ils risquent quoi ? Je ne sais pas… mais c’est moins facile pour eux.'   Claudie Gallay

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



11090215

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Wilfried N'Sondé




- 4 -



Wilfried N'SONDÉ
Un océan, deux mers, trois continents
Actes Sud
270  pages
20  euros

23-01-2018

 

    Nsaku Ne Vunda naquit vers 1583 sur les rives du Kongo. L’enfant, attachant, sage et doué apprenait vite, et orphelin, les missionnaires s’occupèrent de lui. Il devint Dom Antonio Manuel le jour de son ordination. Dévoué, bienveillant, intègre, modeste, attentif à ses ouailles, il continue d’étudier les textes dans une zone reculée du Kongo. Dans le même temps, le roi, qui s’est laissé entraîner sur les pentes dangereuses du pouvoir, refuse de penser que le Pape cautionne le marché des esclaves et le charge d’alerter le pontife. Un long voyage attend le prêtre avec de belles rencontres comme Martin le mousse et d’autres plus périlleuses ! Il va en effet parcourir les mers et les océans du globe sur divers navires transportant marchandises et esclaves, ses frères, au fond de leurs cales, découvrir le Nouveau Monde, revenir vers le Portugal et l’Espagne en pleine Inquisition… Parcours initiatique d’un homme seul dans l’adversité absolue : comment survivra-t-il ? comment résistera-t-il ? Ce Candide africain (un buste de marbre noir est érigé dans la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome) confronté aux horreurs de l’époque s’interrogera sur sa croyance en un Dieu dogmatique mais ne renoncera jamais à sa foi en l’homme. Un roman puissant, prenant, rythmé, qui a évidemment des résonances dans tous les évènements d'hier ou d'aujourd'hui où l’homme s'applique allègrement à opprimer son prochain.

« Les dresser à implorer. Transformer les bourreaux en maîtres, afin que dans l’horreur les otages apprennent à accepter leur condition. »

« Le temps ne va pas nulle part, il ne s’arrête pas. Le présent reste un instant qui s’échappe, un point en mouvement continu, à la fois éphémère, minuscule et immense qui charrie avec lui tout le passé de l’univers. Chaque évènement et toutes les vies antérieures trouvent leur place dans la lancée infinie des siècles et n’en sortent plus. »


Ecouter la lecture de la première page de "Un océan, deux mers, trois continents"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 3 -



Wilfried N'SONDÉ
Fleur de béton
Actes Sud
215  pages
18  euros

25-04-2012

 

    Rosa Maria est encore lycéenne. D’origine sicilienne, elle vit dans la cité des 6000, cosmopolite à souhaits avec sa famille. Son père est au chômage depuis peu et le supporte mal, sa grande sœur pour aider la famille a quitté l’école et est devenue caissière, sa mère s’occupe du foyer et de sa dernière petite sœur. Le présent est gris mais Rosa Maria, née dans cet univers bétonné, rêve de soleil, de sable, de mer et d’amour. Depuis toujours, elle aime le beau Jason, beau gosse que toutes les filles admirent en cachette, « playboy des halls d’immeubles, mais elle, c’est différent, un jour, il la regardera, elle en est certaine. Pourtant, la cité tremble et gronde. C’est d’abord son frère, figure emblématique et respectée qui est retrouvé mort dans un coin sombre de la cité sans qu’aucun coupable ne soit identifié. Puis la police décide d’interdire une soirée et la révolte éclate, les évènements s’enchaînent, irrémédiablement, le passé et le présent s’entrechoquent, la rage retenue explose. Entre violence et innocence, rêve et oppression du présent, Wilfried N’Sondé et son écriture chantante au travers d'une famille représentative au quotidien fragile et décrit la réalité branlante d'une cité et nous offre un roman puissant, sans manichéisme ni misérabilisme, vibrant d’émotion, quelque peu désespéré mais hélas si réaliste et contemporain.

Ecouter la lecture de la première page de "Fleur de béton"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 2 -



Wilfried N'SONDÉ
Le silence des esprits
Actes Sud
171  pages
17  euros

07-03-2010

 

    Clovis Nzila échappe de peu à un contrôle de routine (…) de la police sur les quais de la gare de Lyon. Apeuré, tremblant, il monte au hasard dans un train en partance pour la banlieue. Il prend place dans un wagon en cherchant à devenir invisible malgré son état de terreur et sa piètre apparence. Pourtant, peu à peu, il relève la tête et observe la femme assise en face de lui. Il sent la détresse, elle sent la solitude, les regards s’accrochent et ils descendront ensemble. Protectrice, Christelle le fait rentrer chez elle et dans un état second, ils vont peu à peu se dévoiler, ouvrir le passé pour mieux renaître. Mais ne naît-on pas qu’une seule fois… Wilfried N’Sonde, romancier et musicien, nous offre un second roman qui continue de dresser des ponts entre l’Afrique et le France et oscille cette fois, tant dans le rythme que dans les thèmes, entre berceuse ou chanson d’amour et le plus violent des hard-rocks !

Ecouter la lecture de la première page de "Le silence des esprits"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Wilfried N'SONDÉ
Le coeur des enfants léopards
Actes Sud
133  pages
15  euros

09-04-2007

 

    Un jeune homme noir abandonné par son premier amour, s’enivre, croise une patrouille de police et commet l’irréparable. Commence alors son introspection depuis sa cellule entre les interrogatoires plus que musclés. Ce dialogue rythmé avec lui-même, avec ses anciens compagnons Mireille et Drissa, et avec l’Ancêtre et les esprits des défunts, révèle le parcours d’un enfant arrivé en France rempli d’espoir et qui s’installe en banlieue puis tente de vivre et d’accepter sa double identité (« Tu seras un funambule au-dessus des continents, des mondes et du temps. Regarde droit, fier, souris et chéris la vie, c’est ton seul trésor. Sois l’artisan de la mutation sans laquelle nous risquons de n’être plus rien demain, puisqu’il s’agit de devenir ce que nous fûmes »). Le récit oscille avec réussite entre souvenirs, rêves et réalité. Drissa choisira un autre chemin (« Attention Drissa, les mots mauvais que tu envoies pour blesser pourrissent avant tout ton propre sang… D’où vient cette cécité qui t’empêche de réaliser que tu es déjà partie intégrante de ce monde »). Mireille l’épaulera, le protègera, l’aimera puis le quittera. Histoire d’un premier amour, d’un parcours chaotique d’exilés entre deux mondes. Histoire non larmoyante, réaliste, balançant entre optimisme et pessimisme, sans agressivité gratuite, sans compassion ni haine, sans slogan, discours idéologique ni grandes vérités péremptoires, un simple cri humain, terriblement humain.

« Le malheur est maladie contagieuse, son odeur est tenace… »

« Je souris de ma peur d’antan des yeux clairs, ils rappelaient les chairs à vifs, sans parler de ces nez, avec leurs narines serrées comme les pointes de flèches des guerriers lors des parades, le jour anniversaire de l’indépendance. Mon cœur de gamin ressentait une peine immense pour ce peuple condamné à souffrir un martyre sans fin pour respirer convenablement à chaque instant. »

« Avec nos gueules à ne pas être comme les autres, Drissa et moi resterons debout ! Ensemble, nous continuerons à nous étirer, toujours plus grands et agiles, merveilleux, étranges, extraordinaires. Je lui prendrai la main pour parfaire le grand écart, celui que nous tissons entre les continents, les mondes et aussi le temps. C’est le grand art de demain. »



Ecouter la lecture de la première page de "Le coeur des enfants léopards"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture