« C’est le calme qui est normal. Les animaux le savent. Ils ne l’ont jamais perdu comme nous. Ils vivent au milieu du calme. Ils le portent sur eux. »
Richard Wagamese

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

49588421

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Sonia Ristic

Sonia RISTIC

Triptyque en ré mineur
Intervalles

265 pages | 30-07-2022 | 19€

A Belgrade, dans les années 70, Milena, après avoir rencontré deux Américains, entreprend une correspondance avec l’un d’eux. Il y est évidemment question de leur rencontre, de ce qu’ils en attendent, en espèrent, mais aussi du contexte historique et politique (guerre froide, espionnage...) et de l’écriture qui fait partie de leur vie. En visitant son père interné, elle rencontre Lily qui a passé son enfance à Berlin. Le deuxième opus revient sur la rencontre de Lily, fille d’une famille ouvrière, et Clara, fille unique d’un couple d’avocats juifs, dans les années 30 à Berlin. Elles tentent de s’aimer au cœur de l’Histoire qui viendra les séparer. Des années plus tard, en plein confinement en France, Ana, qui a vécu son enfance à Belgrade, reçoit un imposant paquet rempli de lettres, la correspondance de Milena et Sam, si romanesque qu'elle va se lancer dans l'écriture et découvre cette phrase de Milena « l’amour de ma vie, c’est ce que je suis en train de faire. C’est l’écriture. » qu’elle peut aujourd'hui partager. Trois opus en ré mineur, trois complaintes mélancoliques qui se répondent avec en arrière-plan « ... les relations complexes qu’entretiennent la maladie mentale, la création, la mort et l’amour. ». « On n’a toujours qu’une version de l’histoire, celle qui a été écrite, et on se débrouille, on fait avec tous les scénarios possibles qui se dessinent entre les lignes. » et la version de Sonia Ristic est ici passionnante.

« Car renoncer à souffrir demande beaucoup de courage. »

Ecouter la lecture de la première page de Triptyque en ré mineur

Thème(s) : Littérature étrangère