'La littérature, comme toute forme d’art, est l’aveu que la vie ne suffit pas.'   Fernando Pessoa

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



9645687

Circé




- 4 -



Jon FOSSE
Les rêves d'Olav
Circé
94  pages
13.2  euros

02-06-2015

 

    Jon Fosse et l'épopée de ses deux héros Alida et Asle sont de retour. La même écriture singulière tendue, le même rythme, les mêmes thèmes mais toujours autant de plaisir à les suive. Alida, Asle et leur enfant viennent de s'installer mais Asle ou plutôt Olav puisqu'il a choisi de changer de prénom décide de repartir à Bjorgvin et il exige de ne pas être accompagné. En effet, il souhaite acheter un cadeau à Alida qui reste inquiète. Elle redoute de ne plus le revoir mais ne peut l'empêcher de partir vers son destin. Il faut lire les romans de Jon Fosse !


Ecouter la lecture de la première page de "Les rêves d'Olav"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Terje Sinding

Les titres de Jon Fosse lus par Vaux Livres

 


- 3 -



Stefan CHWIN
Le pélican d'or
Circé
311  pages
20  euros

22-11-2009

 

    Jakub (comme Stefan Chwin) est enseignant à Gdansk (Dantzig), couronné de succès professionnels et bien ancré dans ses certitudes jusqu’à ce jour où un fait anodin au premier abord bouleversera son existence. Une candidate à l’examen d’entrée aux études supérieures lui demande de vérifier la validité de sa note ce qu’il refuse. Peu de temps après, il entend parler du possible suicide d’une étudiante et immédiatement, le souvenir de cette jeune fille le bouleverse. Pourtant sans certitude, sa culpabilité l’étrangle, l’étouffe. Cette journée est un tournant définitif, sans retour, le gouffre s’ouvre devant lui et il s’y précipite. Une descente aux enfers inattendue même si finalement sa vie antérieure n’en était peut-être qu’un état préparatoire. Jakub devient mendiant, SDF, commet larcins et vols, connaît tous les stades de l’humiliation et de la déchéance tout en restant lucide sur notre monde et ses dérives comme sur la fragilité du destin de chaque homme ce qui rend ce roman aussi universel. Remercions encore les éditions Circé pour les découvertes qu’elles procurent aux lecteurs.

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 2 -



Jon FOSSE
Insomnie
Circé
93  pages
13  euros

04-03-2009

 

    Jon Fosse est de retour et son style inchangé, insistant, répétitif. Le lecteur retrouve également la remise à bateaux puisque Asle et Alida s'y étaient installés alors qu'Alida était enceinte. Pourtant, ils doivent partir, prendre la route et quitte définitivement, sans retourner, la région pour rejoindre une grande ville où ils espérent trouver travail et logement. Mais même si leur amour éclaire le chemin, la route et l'avenir sont noirs et étouffants. La destinée de ces deux jeunes, qui n'en font qu'un, contraste tout au long du texte avec cet amour sans faille.

Thème(s) : Littérature étrangère

Les titres de Jon Fosse lus par Vaux Livres

 


- 1 -



Jon FOSSE
La remise à bateaux
Circé
154  pages
15.5  euros

24-08-2007

 

    Deux amis d'enfance se retrouvent après une longue séparation. L’un est resté au village, n'a pas fait d'études, habite chez sa mère et vivote en jouant de la guitare dans les bals du samedi soir. L'autre, Knut, a quitté la ville, s'est marié, a deux filles et est professeur de musique. Enfants, ils ne quittaient pas et avaient formé un groupe de musique puis écumé les maisons des jeunes de la région. Knut vient passer avec sa famille les vacances chez sa mère et espère éviter les rencontres d’anciennes connaissances. Et pourtant, ils vont se rencontrer, se retrouver et nécessairement le passé va resurgir. Le drame se nouera pas à pas entre les deux hommes et la femme de Knut avec comme arrière-plans la jalousie, le désir et l’enfance des deux hommes. Le narrateur (l'homme du village) se met alors à l’écriture pour tenter d’annihiler cette inquiétude lourde qui l’accable.
Le texte de Jon Fosse s’enfonce au plus profond du lecteur, tranquillement, pas à pas, telle une vis sans fin. Texte composé de multiples refrains, de leitmotivs lancinants, de mélopées qui secouent le lecteur, l'imprègnent, l’intriguent. Une vraie écriture singulière à découvrir.

« J’écris pour éloigner l’inquiétude, mais elle ne fait que grandir. En écrivant, je suis calme, et puis, dès que j’arrête, l’inquiétude revient, comme si quelque chose allait se passer, quelque chose de terrible, je le sais. »

« …en réalité il se souvient à peine de tous ces bals où on jouait, de toutes ces années où on tournait avec notre groupe, mais cet épisode-là, une drôle d’histoire, il ne sait pas vraiment, quelque chose d’étrange, il ne sait pas, quelque chose avait dû se passer, quelque chose qu’il n’avait pas compris, et Kunt marche sur la route, il regarde le fjord, il marche, il presse le pas, il marche, il ne sait pas vraiment… »

« Je reste là et je vois Knut s’éloigner sur la route, je vois son dos, et par la suite j’ai souvent revu cette image de lui là-bas sur la route, j’ai revu comment il se retourne, j’ai revu comment il se met à marcher, j’ai revu son dos. Je suis là en train d’écrire, et je ne sors plus. Une inquiétude m’a envahi. »

Thème(s) : Littérature étrangère

Les titres de Jon Fosse lus par Vaux Livres

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture





- Fosse - Chwin - Fosse - Fosse