« Recomposez, si vous le pouvez, les fictions aristocratiques ; essayez de persuader au pauvre, lorsqu'il saura bien lire et ne croira plus, lorsqu'il possèdera la même instruction que vous, essayer de lui persuader qu'il doit se soumettre à toutes les privations, tandis que son voisin possède mille fois le superflu : pour dernière ressource il vous faudra le tuer. »
Chateaubriand

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98180253

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Romans traduits par Jacques Mailhos

Blake CROUCH

Upgrade
Gallmeister

3 | 445 pages | 29-10-2023 | 24.9€

en stock

Logan Ramsey est un agent fédéral chargé de traquer les labos clandestins qui s’amusent avec le génome à des fins commerciales au mieux… Sa mère disparue mystérieusement fut un génie du domaine. Lors d’une opération banale, Logan est blessée légèrement mais quelques jours après, il note que ses capacités ont évolué, se sont accrues, physiquement et intellectuellement. Après quelques tests, il apparaît que son ADN a été modifié. Son univers est bouleversé : « Et si on avait modifié deux pour cent de mon génome ? Cela ferait-il de moi une espèce complètement nouvelle ? », il a été upgradé. Par qui ? Pourquoi ? Son évolution est remarquée par son service qui souhaiterait donc l’emprisonner et en savoir plus. Logan leur échappe, prend la fuite pour mener sa propre enquête. Il mettra en évidence un projet fou à l’échelle de la terre et de l’humanité : elle court à sa perte alors certain(e)s ont décidé d’intervenir en l’upgradant pour la sauver. Il parait en effet que la science nous sauvera… Un thriller haletant qui joue habilement avec les limites de l’intervention de l’homme sur son avenir et incite le lecteur à y réfléchir.

« Personne ne vous apprend comme se remettre de la mort d’un rêve. »

« Mais changer la façon dont les membres d’une espèce pleinement consciente pensent est sans aucun doute l’expression ultime de l’édition génétique. »

« Ce n’est pas parce qu’on est intelligent qu’on est infaillible. On est juste plus dangereux. »

Ecouter la lecture de la première page de "Upgrade"

Fiche #3106
Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir
Traduction : Jacques Mailhos


Benjamin WHITMER

Evasion
Gallmeister

2 | 407 pages | 03-08-2018 | 23.8€

Vous avez apprécié « Pike », vous allez adorer « Evasion » qui commence le soir du réveillon 1968 dans une petite ville du Colorado qui vit notamment grâce à sa prison et ses gardiens. Cette nuit là, un blizzard puissant est tombé sur la ville mais les évènements bousculeront néanmoins le terne quotidien de cette Amérique profonde : douze détenus se sont faits la belle et se retrouvent dans la nature ! La machine de guerre se met en branle immédiatement menée par le directeur de la prison, homme à poigne sans aucune limite : morts ou vifs, les douze prisonniers doivent être de retour rapidement, c’est un ordre, et tout est permis, même prendre quelques médicaments pour faciliter la traque et désinhiber quelques freins... Naturellement l’affaire intéresse les journalistes toujours à l’affût de sensationnel et souvent aux ordres des plus forts... Le récit donne chapitre à chacune des parties et la plume de Benjamin Whitmer, la noirceur absolue du propos d’une maîtrise totale, la puissance des personnages tiennent en haleine le lecteur de la première à la dernière page, du grand art ! Mais plutôt qu’un long discours, un court florilège de petits et noirs bijoux :

« Les choses deviennent toujours plus noires. Quiconque n’a pas compris ça vit dans un autre monde. »

« On ne peut jamais cerner personne dès lors qu’il est question de ressentiment. »

« Mais on a toujours ses souhaits dans une main et de la merde dans l’autre... »

« Vivre dans cette ville, c’est comme se faire étrangler, mais très lentement. Le genre de mort lente et suffocante à laquelle on met une vie entière à s’habituer. Et puis on meurt. »

« Rien n’égale la violence que les gens comme il faut sont capables d’exercer au nom de la préservation de la vie comme il faut. »

« S’il y a le moindre truc qui risque de tourner mal, il tourne mal, toujours. Si t’as une toute petite chance dans ce putain de monde, elle t’échappe avant même que tu l’aies vue venir. »

« Quand il buvait, c’était un homme plus plat. Quand il s’arrêtait, c’était un homme plus pâle. On ne gagne jamais. »

« Comment se retrouve-t-on coincé dans une vie qu’on n’a jamais voulue ? Voilà la vraie question. Et elle n’a qu’une seule réponse. Personne ne vit la vie qu’il a voulue. »

« Ce monde est fait pour tenir votre cœur captif le temps qu’il faut pour le broyer. »

« Peu importe combien d’amour il y a dans le monde, cela ne suffit pas. Pas pour la paix ni la lumière ni le soulagement de la douleur. Peu importe combien d’amour il y a dans le monde, cela ne suffit pour rien du tout. »

Ecouter la lecture de la première page de "Evasion"

Fiche #2182
Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir
Traduction : Jacques Mailhos


Benjamin WHITMER

Pike
Gallmeister

1 | 265 pages | 26-10-2012 | 10€

en stock

Pike est un vieux truand retiré des affaires quand sa fille Sarah est découverte morte et qu’il se retrouve alors le baby-sitter attitré de sa petite fille. Pike a « oublié » pendant de longues années sa fille, mais il n’accepte pas son décès. La mort de Sarah l’entraîne sur les traces d’un flic véreux dans le monde interlope de l’Ohio et du Kentucky. Accompagné de son jeune ami Rory amateur de combats de boxe, le lecteur le suit dans ses péripéties dans les bars glauques à la rencontre des junkies défoncés et en manque, du monde de la prostitution, et surtout de la violence sans retenue et parfois gratuite. Mais Pike est un dur et rien ne peut le stopper, il a décidé d’éclaircir la mort de Sarah et de trouver son assassin et il avance, tranquillement, implacablement, presque sereinement et n’hésitera pas à supprimer ceux qui se mettront en travers de son chemin. Une couverture noire, pour un roman noir, digne des meilleurs titres de Bruce Springsteen ! A quand l’adaptation cinématographique, elle ne fait aucun doute !

Premier roman

"Il est possible d’échapper à sa bonne éducation. Il est possible d’échapper à peu près à tout, si on y met du sien."

"Un rêve est un hachoir à saucisse qu’on alimente en y pressant sa vie."

Ecouter la lecture de la première page de "Pike"

Fiche #1201
Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir
Traduction : Jacques Mailhos