'L’enfant n’est pas un temps mais une géographie, il suffit de poser le doigt au bon endroit, et le paysage se déplie.'   Samira El Ayachi

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



23801780

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Romans traduits par Serge Quadruppani




- 2 -



Sandro BONVISSUTO
Dedans
Métailié
180  pages
18  euros

24-07-2016

 

    « Dedans » évoque trois instants de vie en prenant le temps à rebours. Le narrateur est en prison et décrit, sans artifice, avec un regard froid, presque sans jugement, le monde carcéral et ses règles, sa vie quotidienne minutée. L’absurdité permanente, la violence mais parfois aussi la fraternité, l’incompréhension sont criantes. Puis deux tableaux viennent compléter le portrait, l’adolescence et l’enfance éclairent le récit. Ce premier roman original par sa construction et son écriture réussit l’exploit de nous parler de prison en évitant une atmosphère pesante et désespérée tout en étant dans le réalisme total, brillant exploit !

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Dedans"   

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Serge Quadruppani

 


- 1 -



Giancarlo DE CATALDO   -  Mimmo RAFELE
La forme de la peur
Métailié
204  pages
20.5  euros

09-02-2011

 

    « Moi aussi, j’aimerais respecter les procédures, crois-moi. Mais les procédures, c’est bon pour les pays normaux. Dans un monde normal. Et moi, j’ai cessé depuis longtemps de nourrir des illusions sur la normalité de l’un et de l’autre. Du monde et de l’Italie ». Lupo chef des Affaires internes résume ainsi parfaitement l’ambiance et l’environnement de ce roman noir et de son enquête : l’Italie et toutes ses dérives, manipulation, corruption, pouvoir, barbouzes et surtout la peur, l’engendrer, l’entretenir, l’exploiter... Tous les personnages qu’ils appartiennent aux services de l’état ou au milieu vivent en marge, mondes connexes et parfois mêlés… Marco Ferri ex-hooligan devenu policier tente de refreiner une Fureur toujours présente, Dantini son mentor est rapidement assassiné et son meurtre est imputé à un anarchiste un peu naïf et perdu dans ce panier de crabes, le Commandant ex-militaire a conservé son amour de la clandestinité et du secret et su adapter ses compétences au milieu. Le tableau serait incomplet sans une présence féminine ! Lupo est accompagné d’une brillante et énigmatique assistante et le Commandant est uni à une tueuse sans peur car revenue de la mort… Une plongée convenue dans les manipulations étatiques.

Thème(s) : Littérature étrangère Polar/Thriller/Noir
Traduction : Serge Quadruppani

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture