'Pour moi, l'anarchisme c'est une certaine fraternité (encore que le mot soit assez grand !), c'est une certaine, je ne sais plus qui disait cela, volonté de noblesse.'   Georges Brassens

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



12353477

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Corine Koch - Là-bas, c'est toujours loin








Corine KOCH
Là-bas, c'est toujours loin
L'Harmattan

119  pages
14.5  euros

28-06-2018

 

    « Là-bas, c’est toujours loin » nous parle d’exil, d’envie puissante d’intégration, d’identités et d’humanité. Le récit croise deux histoires à seize ans d’intervalle. Celle de Sahraan un Cap-verdien qui a fait une folle promesse et qui la tiendra au-delà des conséquences : partir seul en 1974, s’exiler, laisser sa femme et sa fille, pour les retrouver après dix ans de silence. Sahraan fait le choix d’éviter les grandes métropoles et préfère une petite ville de l’est de la France où les hauts fourneaux demandent encore des bras puissants, forts et volontaires. Sa force de travail lui permettra peut-être un regard, une espérance d’acceptation même si la peur jamais ne le quittera. Seules deux personnes ouvriront leur cœur et leurs portes à Sahraan, le bouquiniste et la secrétaire de l’entreprise qui l’emploiera. L’arbrisseau de son pays qu’il a planté en arrivant au cœur de la ville prendra plus facilement son essor, ses racines trouveront, elles, leur place et seront acceptées d’autant plus que la ville leur devra beaucoup… Et puis celle de Maira qui après la mort de sa mère sait qu’elle doit suivre en 1990 le chemin de son père pour savoir, pour le connaître, pour se connaître. Avec l’argent envoyé par Sahraan, elle a suivi des études et appris le français alors, rien ne peut la retenir, le moment est arrivé : elle part chercher ses racines bien loin de sa petite île avec une photographie, un nom et une ville. Un texte court à l’écriture rythmée pour une forte émotion toujours contenue et maîtrisée.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Là-bas, c'est toujours loin"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture