« Qui sait quels sont les vents qui nous poussent à faire ou à dire. Qui sait, après tout, s’il existe un hasard. »
Angélique Villeneuve

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98180080

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Andrew Sean Greer

Andrew Sean GREER

L'histoire d'un mariage
L'Olivier

1 | 273 pages | 13-06-2009 | 21.3€

Dans les années 50 à San Francisco, Pearlie Cook et Holland Cook forment un couple paisible. Ils se sont connus très jeunes, la guerre de Corée les a éloignés l’un de l’autre puis le mariage a scellé ce coup de foudre de jeunesse. Sonny, leur fils, atteint de poliomyélite cadre avec l’environnement paisible de leur vie. Pourtant, l’arrivée de Charles Drummer qui a connu intimement Holland lors de la guerre dérèglera inexorablement la belle machine. Pearlie toute dévouée à son mari découvrira un pan caché et inimaginable de son histoire (« Nous croyons connaître ceux que nous aimons. Nous croyons les aimer. »). Charles Drummer propose un marché inédit à Holland au prix d’un bouleversement complet de son quotidien. L’intrigue déjà passionnante est renforcée par le cadre, l’époque, la période de l’histoire : en plein maccarthysme, au moment de l’affaire Rosenberg, époque où le patriotisme règne alors que les problèmes raciaux, les peurs sont prégnants au sein d’une Amérique encre et toujours puritaine.

« Au long de toutes ces années où je manifestais de l’inquiétude pour ton cœur, devinas-tu le mensonge inoffensif que je m’étais inventé ? Ou te résignais-tu simplement à une bizarrerie de ma part ? Aussi déconcerté par mes mystères que je l’étais par les tiens, aussi disposé à me les pardonner : deux personnes voilées se guidant l’une l’autre, main dans la main. C’est peut-être cela un mariage »

Fiche #588
Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Johannes Honigmann