« On confère toujours d’étranges qualités aux silencieux, aux discrets. »
David Foenkinos

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

67558168

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Daniel Morvan

Daniel MORVAN

L'orgue du Sonnenberg
Diabase

1 | 168 pages | 04-05-2019 | 16€

Emilien Jargnoux, fils de boucher fut envoyé en pensionnat en 1965 et il a tenu un journal pendant quelques mois. C’est donc lui qui nous conte cette histoire qui s’étend de 1965 à nos jours, principalement, avec comme toile de fond le paysage alpin du Sonnenberg, enfin peut-être, au cœur d’une abbaye où un orgue Ashley, monstre singulier ou espèce de Moby Dick montagnard, fait preuve de son pouvoir inquiétant, suscitant attraction et peur absolue. Le pensionnat accueille en internat des garçons, les filles demeurant sur le côté. Les adultes souvent étranges sont en perpétuelles observations, aux aguets alors que l’orgue semble immaîtrisable, il se libère parfois et alors, ses sons libèrent également les corps et les esprits de chacun. Un conte baroque et absolu frisant l’étrange qui propose, comme tout conte qui se respecte, une lecture multiple cachant plus ou moins ses références.

Ecouter la lecture de la première page de "L'orgue du Sonnenberg"

Fiche #2322
Thème(s) : Littérature française