'L'enfer, c'est la somme de nos remords et de nos regrets.'   Ilija Trojanow

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



19467839

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Edna O'Brien




- 2 -



Edna O'BRIEN
Girl
Sabine Wespieser
245  pages
21  euros

06-08-2019

 

    Personne n’a pu oublier l’enlèvement de lycéennes en 2014 par Boko Haram. Edna O’Brien incarne cette terrible histoire dans le parcours de Maryam, une jeune adolescente nigériane. On n’imagine donc plus le calvaire, on le vit à ses côtés : l’enlèvement, les viols à répétition, les mariages forcés, les accouchements, la soumission, la honte et le désespoir, la violence et la mort omniprésentes, le mépris de ces petits hommes minables. Maryam accouchera et pourra s’évader, difficulté ensuite de retrouver les siens, puis impossibilité de retrouver sa place. Cet enlèvement a tout bouleversé, elle et son entourage qui l’accuse d’avoir souillé le sang de la communauté. Aucun pouvoir ne viendra en aide à ces persécutés (« Monsieur, vous n’êtes qu’à quelques pas de moi, mais à des années-lumière d’elles dans leur cruelle captivité. Vous n’y étiez pas. Vous ne pouvez pas savoir ce qui nous a été fait. Vous vivez du pouvoir et nous de l’impuissance. »). Malgré les moments de découragements et de désespoirs, Maryam est une obstinée, elle n’abandonnera pas, ni sa fille, ni elle, et continuera jusqu’au bout à espérer trouver une petite lumière, un espace de vie sereine. Un portrait plus qu’émouvant, qui prend aux tripes, un hommage puissant pour ne pas oublier ceux qui ont subi et continuent de subir les pires atrocités dont l’homme est capable.

Ecouter la lecture de la première page de "Girl"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Aude de Saint-Loup, Pierre-Emmanuel Dauzat

 


- 1 -



Edna O'BRIEN
La maison du splendide isolement
Sabine Wespieser
320  pages
21  euros

16-01-2014

 

    Josie est une vieille dame qui mène une vie de solitude dans une maison isolée au cœur de la campagne irlandaise (superbement décrite par Edna O’Brien). McGreevy est un homme traqué, clandestin en fuite, il appartient à l’IRA. Il se réfugie dans la maison de Josie. Face à face étrange, ambigu, tendu. Josie se confie progressivement, revient lucidement sur son mariage, sur son mari violent, ses amours fantasmés. Elle ne comprend pas McGreevy et son engagement, elle osera une question, puis deux, le dialogue se noue et les deux se rapprocheront l’un de l’autre malgré leurs différences, la tension et la peur partagée. Dans ce roman à la construction singulière et à l’écriture accomplie, Edna O’Brien excelle encore une fois pour nous parler sans retenue ni parti pris de l’Irlande (« Terre si vieille et hantée, si affamée et repue. »), des femmes, des luttes et des convictions menant souvent au sacrifice, de la fraternité et de la haine, du poids de l’histoire, de la religion et de la violence sur les destins individuels.

« Cette façon qu’avait le soldat de croire qu’ôter la vie à un Anglais compenserait des siècles d’injustice, mais comment cela pourrait-il ? »

« Quand nous ôtons la vie, nous crions d’une certaine voix, et quand nous perdons la vie nous crions d’une autre voix. »

« Oui, les fils sombres de l’Histoire formaient boucle sur boucle, les enserrant peu à peu dans ses rets, elle et les gens comme elle - pris au piège. »


Ecouter la lecture de la première page de "La maison du splendide isolement"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Jean-Baptiste de Seynes

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture