« Vieillir te fait remonter l'enfance en bouche. »
Fabienne Juhel

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45994847

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Elsa Flageul

Elsa FLAGEUL

J'étais la fille de François Mitterrand
Julliard

119 pages | 22-01-2009 | 15.5€

Louise, dix ans, assiste avec sa mère à la cérémonie de transfert des cendres de Jean Monnet au Panthéon. Un homme en grand manteau noir, s’assoit non loin d’elle. Elle l’observe, l’ausculte, se sent immédiatement familière de cet homme, et c’est la révélation : François Mitterrand, président de la République, est son père (« Désormais. Je suis influente. Je suis puissante. Je suis Loulou Mitterrand. Un petit rire nerveux s’échappe de moi. Loulou Mitterrand. Cela sonne furieusement bien. »). Elle le sait, c’est une évidence et Louise s’empresse de révéler son secret à sa meilleure amie. Quant à son véritable père, Louise ne le voit qu’épisodiquement puisqu’il a quitté le foyer et aime une autre femme que la mère de Loulou. Maladroit, silencieux, ses sentiments restent bien cachés et leur relation est quelque peu tendue et distante. Aucun des deux n’est prêt à briser ce mur de silence et à s’exposer à l’autre en révélant ses sentiments, espérons que ce changement de père (« C’est comme ça, on fait ce qu’on peut ») saura briser la glace ! Un ton original pour parler des relations père-fille.

Premier roman

Thème(s) : Littérature française