« Ce que la musique a de libérateur, c’est justement de permettre de renoncer aux mots déprimants, gênants, pour se mettre à penser en sons, en lignes, en accords. Rien n’avait besoin d’être formulé ou traduit. »
Anna Enquist

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

45861278

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Evgueni Vodolazkine

Evgueni VODOLAZKINE

Brisbane
Editions des Syrtes

323 pages | 27-10-2020 | 23€

Gleb est un guitariste virtuose et en 2012, à cinquante ans, apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Un écrivain à succès, après leur rencontre fortuite, lui propose d’écrire sa biographie, occasion pour revenir sur son parcours personnel, intime, familial et professionnel. Un récit à deux voix, entre passé et présent, entre enfance et âge adulte, entre rêves et espoir (et la ville de Brisbane en fait partie) et désillusion, avec toujours la musique en fond, son passage de la domra à la guitare, et l’histoire de l’URSS, de la Russie et de l’Ukraine. En parallèle de l’évolution de la maladie, on suit sa réflexion sur sa vie, son passé, sa vie de couple, sa rencontre avec Vera, pianiste virtuose, la fille qu’il n’a pas eue et qu’il ne pourra sauver, mais aussi son combat pour la vie, pour le présent et l’espoir d’un avenir, d’un rêve. Un vrai roman russe qui vous emportera.

« …là où finit le mot, la musique commence. Ou bien, c’est vrai, la peinture. Ou bien tout simplement le silence… »

« La musique ne peut exister qu’en harmonie avec le silence. »

Ecouter la lecture de la première page de Brisbane

Thème(s) : Littérature étrangère

Traduction : Anne-Marie Tatsis-Botton