'Je me suis trompé. Aucune frontière n'est facile à franchir. Il faut forcément abandonner quelque chose derrière soi. Nous avons cru pouvoir passer sans sentir la moindre difficulté, mais il faut s'arracher la peau pour quitter son pays.'   Laurent Gaudé

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



21173739

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Frédérique Cosnier




- 1 -



Frédérique COSNIER
Pacemaker
Le Rouergue
126  pages
14.5  euros

03-05-2020

 

    Ils ne sont que trois dans la famille : Louise, Anselme son père et Gary le chat aussi apaisant que violent avec les petits oiseaux. « Pacemaker » nous fait partager une de leur journée, une journée singulière, où tout semble se détraquer : le pacemaker d’Anselme s’affole et une prise d’otages a lieu dans une école. Les liens entre ces trois là sont forts. Anselme aux origines incertaines, son corps est sa mémoire, a su partager avec Louise son amour de la danse, art dans lequel s’expriment les corps, dans lequel les corps se touchent, se frôlent, racontent leur histoire, leurs rêves. Mais la danse est aussi une histoire de rythme comme la vie, comme les cœurs. Louise fait partie d’un groupe de danseuses, les Gazelles, qui doivent se produire autour d’un spectacle de danse orientale. Mais qu’est-ce que la danse orientale ? Les danseuses et danseurs sont-ils aussi orientaux ? Faudrait-il qu’ils le soient ? Néanmoins, la prise d’otages vient tout remettre en cause, tout bouleverser, et provoquer questionnements. Elle devient immédiatement un évènement, les médias s’en emparent et chacun a son avis, son explication. Les préjugés, les croyances resurgissent, les jugements rapides se forment, les accusations jaillissent, les identités et les origines affirmées et mises en cause. Un court roman lumineux, délicat et poétique qui nous rappelle que rien ne demeure figé et isolé et qui nous interroge avec sensibilité sur les notions d’identité, d’identité culturelle, de liens, d’origine, des notions au cœur de notre société et qui peuvent vite dériver vers des points de fixation archaïques et dangereux.

Ecouter la lecture de la première page de "Pacemaker"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture