« Etre pauvre, c’est savoir se jeter sans état d’âme dans un ailleurs. Plier sa vie dans une valise en carton bouilli, entre quelques vêtements et des rêves de second choix. »
Paola Pigani

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97469712

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Hélène Veyssier

Hélène VEYSSIER

Comme une ombre portée
Arléa

2 | 130 pages | 28-12-2020 | 17€

Camille, petite fille de six ans, pendant les vacances chez sa grand-mère, fait la mauvaise rencontre qui va la marquer à jamais. Monsieur Charles abuse d’elle, et comme il le lui a demandé, même si elle sait qu’il n’aurait pas dû faire ce qu’il a fait, elle garde le silence. Un poids pour toujours. Elle poursuit néanmoins son chemin, revient régulièrement dans la maison d’enfance, mais reste à côté, en dehors du temps, souvent seule. Jusqu’au jour où un tableau remet de la lumière sur son passé, il la trouble, l’homme portraitisé ressemble à l’image qu’elle a gardée de son agresseur et sera le déclencheur de sa rencontre avec le peintre Andréa. Un long chemin douloureux et solitaire vers la réparation.

Ecouter la lecture de la première page de "Comme une ombre portée"

Fiche #2615
Thème(s) : Littérature française


Hélène VEYSSIER

Jardin d'été
Arléa

1 | 108 pages | 17-08-2019 | 17€

Dans un quartier de Gémenos, non loin d’Aubagne, se mêlent les autochtones et les vacanciers pour l’été. L’un d’eux organise une soirée dans sa luxueuse villa. Les couples arrivent avec leurs enfants et même avec un chien. La soirée se déroule dans la bonne humeur, les adultes font connaissance, les enfants jouent ensemble et s’occupent du chien. Jusqu’à un moment de bascule. Un homme venu avec sa femme et sa petite fille Louise se lève et rejoint une autre femme venue elle avec son mari et Jean son fils de cinq ans. Ils se rejoignent, se regardent et s’en vont. Peut-être pour toujours. C’est Jean et quelques autres convives ou proches de sa mère qui nous racontent cette soirée. Jean sera marqué à jamais par cet abandon sans explication et cette absence lui pèsera chaque jour. Son père recevra bien quelques lettres, mais sa mère disparaîtra à jamais. Un court roman, tendre et émouvant, qui nous décrit par petites touches successives, ces moments où nos vies basculent et la douleur de l’absence qui ne se referme jamais.

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de "Jardin d'été"

Fiche #2395
Thème(s) : Littérature française