« Vouloir transformer quelqu’un en ce qu’on voudrait qu’il soit, ce n’est pas de l’amour. »
Erwan Larher

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97398317

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Henri Cueco

Henri CUECO

L'été des serpents
JBZ & Cie

1 | 282 pages | 09-01-2012 | 19.95€

Le narrateur revient sur sa jeunesse corrézienne au moment de la guerre. Trop jeune pour y participer en héros, assez grand pour la suivre, l’observer. Il nous fait partager sa vision des protagonistes, du conflit, des adultes, des allemands, des communistes, des juifs... Comme dans de nombreuses familles, le conflit révèle les différences : Pétain, le Communisme, les réfugiés espagnols, que de divisions, de points de vue et d’engagements ! Mais le ton reste jeune, joueur, d’humeur agréable, et nous partageons les préoccupations d’un ado en temps de guerre qui continue de vivre malgré tout ! Et surtout, le jeune (et le vieil !) homme n’a rien perdu de son humanité : rejet des vengeances aveugles et de la haine, des jugements définitifs, détestation de la guerre et des guerres. Une chronique plaisante qui oscille entre larmes et sourires.

Ecouter la lecture de la première page de "L'été des serpents"

Fiche #1054
Thème(s) : Littérature française