'Tant qu'un homme mourra de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines.'   Eugène Varlin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



14319919

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Ibtisam Barakat




- 1 -



Ibtisam BARAKAT
Une enfance palestinienne
Milan
251  pages
6.5  euros

25-06-2009

 

    Ibtisam est née en Palestine en 1967. Une nouvelle fois, en 1981, elle est arrêtée à un poste frontière par des soldats israéliens. Alors elle décide de parler, de raconter l’histoire de son enfance. Récit évidemment douloureux où la peur et l’angoisse sont omniprésentes, lourdes, pesantes mais étonnamment peut-être ne laissent pas place à la haine. Ibtisam a une grande tendresse pour ses deux frères ainés et une complicité étroite avec ses parents. Les enfants ressentent les craintes parentales devant le présent mais aussi pour leur futur. Ces enfances sont gommées, absentes, la guerre et la menace inhibent toute innocence et imposent leur dure loi à chaque instant, sans répit.


« Je suis à mi-chemin entre l’oubli et le souvenir. Je ne sais pas combien de temps il me faudra pour redevenir complètement moi-même. Oui, un écho me met toujours en garde : Apprends à oublier. Mais j’ai dépassé ce poste de contrôle – je ne regretterai jamais d’avoir choisi de me souvenir. »

« Inscrit dans mon cœur, tout ce que j’ai perdu – mes chaussures, mon ami l’âne, une ville, la peau de mes pieds, un chevreau, ma maison, mon enfance -, brisé aux mains de l’histoire. »

Thème(s) : Jeunesse

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture