« Les chimères des écrivains, comme le pire des cauchemars, restent moins éprouvantes que les manifestations détraquées de nos civilisations. »
Catherine Mavrikakis

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98180065

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Jean-François Merle

Jean-François MERLE

Le grand écrivain
Arléa

1 | 264 pages | 24-06-2018 | 20€

André Maillencourt, « le grand écrivain », après trois chefs-d’œuvre occupe son piédestal. La nouvelle d’une nouveau texte mettrait en émoi le petit monde littéraire alors quand la rumeur annonce une publication prochaine de ses mémoires, il piaffe d’impatience ! Dolorès, grande prêtresse de l’édition, qui a su le convaincre de l’intérêt du projet (littéraire évidemment) est inquiète. Maillencourt n’est guère intéressé et la page demeure blanche. Alors elle fait appel à un jeune écrivain (le narrateur), lui-même en mal d’inspiration, pour l’aider à coucher ses mémoires sur le papier. Les deux hommes vont se rencontrer quotidiennement et le nègre prendra très au sérieux sa nouvelle fonction. Rencontrer et écrire pour « le grand écrivain » reste naturellement un honneur. A force de travail et d’enquête, il va découvrir l’homme, l’auteur et ses failles et la réalité de son œuvre. Un récit vif, joyeux, ironique qui nous plonge avec bonheur dans le monde de l’édition avec ses relations biaisées, ses petits mensonges et « ses escroqueries littéraires » que ce petit milieu connaît sans jamais les dévoiler explicitement.

« J’ai été long à prendre conscience de cette vérité : j’étais un écrivain qui n’écrivait pas. »

« J’ai la rébellion rare mais radicale surtout dans un demi-sommeil. »

« Mes livres ne sont rien d’autre. Une invitation. J’invite celui que je veux, comme je veux. »

Ecouter la lecture de la première page de "Le grand écrivain"

Fiche #2162
Thème(s) : Littérature française