« … l’objectif étant toujours de tuer le temps avant qu’il ne nous tue. »
Eric Bonnargent

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97471385

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Julien Pelletier

Julien PELLETIER

Quand j'ai quitté l'île Népawa
Julliard

1 | 232 pages | 29-08-2023 | 20€

en stock

Tout part de la minuscule île de Népawa, dans la région de l’Abitibi, au Canada, point de départ d’un roman monde. Julien est l’aîné de la famille, une famille pauvre, un père bûcheron illettré, une mère qui se sent prisonnière de l’île et de son couple. Julien va nous permettre de le suivre dans ses voyages initiatiques, trois ans sur les routes et les mers du monde, dans sa quête, une vie d’aventure pour trouver sa place, pour espérer enfin se penser légitime. Un parcours chaotique, bien loin d’être rectiligne : vagabonder, rencontrer, pour se connaître, pour se construire, pour grandir. Sous nos yeux, une identité prend forme, se malaxe et éclot enfin. On assiste à la naissance d’un homme honnête et libre et l’accouchement sera parfois douloureux. Ce récit rythmé par un enchaînement de billets de moins d’une page dresse le portrait émouvant d’un transclasse qui mettra du temps à s’accepter, à accepter sa nouvelle vie, mais jamais n'oubliera Népawa, sa première maison et les siens.

« Raconter sa vie comme une aventure et considérer que bien vivre est un art du recommencement. »

« Se déraciner pour mieux s’enraciner ailleurs. »

Ecouter la lecture de la première page de "Quand j'ai quitté l'île Népawa"

Fiche #3081
Thème(s) : Littérature étrangère