'Partout les côtes des chiens offertes aux coups de pieds des valets.'   Mathieu Riboulet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



18803682

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Kaouther Adimi




- 1 -



Kaouther ADIMI
Les petits de Décembre
Le Seuil
249  pages
18  euros

26-08-2019

 

    A Dely Brahim à l’ouest d’Alger, la cité du 11-Décembre a encore en son sein un terrain vague, zone de rendez-vous des gamins du quartier et surtout terrain de football où se retrouvent régulièrement Jamyl, Mahdi et Inès. Une vie harmonieuse malgré le climat (dans les deux sens du terme) d’Alger. Jusqu’au jour où deux généraux déclarent être propriétaires du terrain et veulent y installer de belles villas dont ils ont déjà établi les plans. Les gamins les bousculent et refusent ce diktat. La résistance s’organise, ils laissent la peur à leurs parents et refusent de faire place. Les militaires sont d’abord quelque peu désarçonnés, faire plier les adultes, ils savent, mais avec des enfants, la corruption, la peur s’avèrent un peu moins efficaces… A travers l’enjeu de ce terrain, Kaouther Adimi dresse un portrait de la société algérienne, avec sa corruption, ses abus de pouvoir et ses lâchetés, mais aussi de sa jeunesse et de ses espérances mettant ainsi en évidence le fossé générationnel. Son récit est parfaitement équilibré entre le passé avec le témoin privilégié qu’est Adila la grand-mère d’Inès et le présent voire l’avenir avec ces gamins encore débordant de projets et de rêves et pas encore fatigués par les luttes qu’ils devront mener. Une passionnante et instructive chronique algérienne entre le sépia du passé et la couleur contemporaine.

« Une révolution c’est beau, c’est con et à la fin, c’est souvent triste… »

« Ne cède jamais aux adultes, ne cède jamais aux peurs des grands. »


Ecouter la lecture de la première page de "Les petits de Décembre"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture