'L’amour fini a toujours besoin de radoter.'   Samira El Ayachi

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



19521957

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Kobayashi Takiji




- 1 -



Kobayashi TAKIJI
Le bateau-usine
Allia
175  pages
8.5  euros

02-05-2015

 

    Kobayashi Takiji aura payé cher son engagement auprès de la classe ouvrière japonaise au début du XX ème siècle. « Le bateau-usine » en est l’un des témoignages les plus prégnants et relate une campagne de pêche aux crabes à bord d’un vieux rafiot bringuebalant. Sur le pont, des marins, des étudiants, des anciens mineurs ou autres ouvriers encadrés par un capitaine et un intendant. Ce dernier, véritable tortionnaire, aux ordres des patrons et des actionnaires (déjà !) n’a aucune limite pour accroître les rendements, pousser toujours plus loin, trop loin. Avec le voisin russe qui veille et éveille les consciences, les marins supportent jusqu’au point de rupture les brimades, les ordres, les insultes. Histoire du monde du travail, du capitalisme des années 30, histoire d’une révolte, « le bateau-usine » reste indispensable encore aujourd’hui !


Ecouter la lecture de la première page de "Le bateau-usine"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Evelyne Lesigne-Audoly

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture