« Le monde est une névrose. »
Fabrice Capizzano

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

98103143

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Laurent Bénégui

Laurent BÉNÉGUI

Le mari de la harpiste
Julliard

2 | 158 pages | 03-02-2019 | 18€

Basile est fou amoureux de Charlie, mais Charlie n’est jamais seule, une intruse se place toujours entre eux deux. Charlie est en effet harpiste et passionnée par son instrument, son enfant, ou plutôt ses enfants, elle en possède six, passionnée par la musique et la maîtrise de son instrument. Un instrument bien loin d’être comme les autres, de part sa taille et son poids, et sa proximité avec le musicien. Le rival prend donc de la place et beaucoup de temps mais il va bien falloir que le mari aimant se faufile entre eux deux ! « Le mari de la harpiste » nous permet de partager le quotidien de ce trio amoureux singulier avec tendresse, légèreté et humour. Un grand bol d’air sans aucune fausse note !

Ecouter la lecture de la première page de "Le mari de la harpiste"

Fiche #2283
Thème(s) : Littérature française


Laurent BÉNÉGUI

Mon pire ennemi est sous mon chapeau
Julliard

1 | 315 pages | 13-12-2012 | 19€

Laurent Minkowski, 42 ans, est marié avec Juliette, de vingt ans sa cadette. Alors qu’il apprend qu’il est victime d’une forte hypertension, le laboratoire de génétique où il était chercheur le licencie. Mais aux yeux de Juliette, il se doit de demeurer sans faiblesse, puissant et invincible, il préfère donc taire sa situation et se lance initialement dans de menus larcins (« Ce fut un curieux moment, poivré d’enfance… »). Julie, crédule, ne voit rien venir (« Par chance, Juliette était vétérinaire. Si j’avais été un hamster ou un lapin, cela n’aurait pas fait un pli, elle aurait deviné que je la baratinais. ») mais être un délinquant averti n’est pas donné à tout le monde. Les évènements, désagréments et autres mensonges s’enchaînent, irrémédiablement, Laurent se laisse entraîner et ne maîtrise plus grand-chose. Les aventures sont rythmées, rocambolesques, aussi improbables que drôles, Laurent (lequel des deux ?) surprend toujours avec humour le lecteur par ses trouvailles et innovations pour se couler dans la peau d’un bandit moderne.

« L’être humain est génétiquement programmé pour agir. Quitte à faire n’importe quoi. »

Fiche #1211
Thème(s) : Littérature française