« Tu sais qu’aimer, c’est à la fois nager et se noyer. Tu sais qu’aimer, c’est être entier, partial, une attache, une fracture, un cœur, un os. C’est saigner et guérir... C’est installer quelqu’un près de ton cœur battant dans l’obscurité absolue de tes entrailles et avoir confiance dans le fait que l’autre te serrera très fort... »
Caleb Azumah Nelson

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

68696079

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Mamdouh Azzam

Mamdouh AZZAM

L'échelle de la mort
Actes Sud

1 | 102 pages | 02-02-2020 | 12.8€

Salma est une jeune femme mariée dont le mari est parti dans de lointaines contrées. Elle est restée dans le petit village du sud de la Syrie où elle s’est mariée très jeune et la famille l’accuse d’avoir souillé son honneur. La famille est unie devant cet affront qui doit être lavé, aucun soutien à espérer, surtout pas des femmes, ils vont lui faire payer et elle va mourir enfermée dans une cave. En effet, Salma leur a fait l’affront d’aimer, de connaître à nouveau l’émoi des sentiments et Abdelkarim retombé en adolescence et transi d’amour n’y pourra rien. Les hommes, les mâles et leur « trompettes de virilité » ont tous les droits, aimer plusieurs femmes, entretenir des relations avec plusieurs femmes, mais les femmes, non. Elles doivent obéissance jusqu’à laisser s’épuiser leurs sentiments et soumission totale. Les amours interdits doivent demeurer cachés sinon la cruauté et la jalousie accompliront leur œuvre terrifiante.

Ecouter la lecture de la première page de "L'échelle de la mort"

Fiche #2484
Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Rania Samara