'Nous crevons de faiblesse, et cela permet tous les espoirs. La faiblesse a toujours vécu d'imagination. La force n'a jamais rien inventé, parce qu'elle croit se suffire. C'est toujours la faiblesse qui a du génie.'   Romain Gary

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



23083369

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Maya Angelou




- 1 -



Maya ANGELOU
Rassemblez-vous en mon nom
Noir sur Blanc
268  pages
18  euros

05-10-2020

 

    Après « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage », nous retrouvons dans « Rassemblez-vous en mon nom », Maya Angelou (ou Rita) âgée de dix-sept ans avec Guy, son bébé sans père. Nous allons partager deux années de son existence, de petit boulot en petit boulot. Elle avance fièrement vers son indépendance au gré des rencontres, belles ou mauvaises, tendres ou dangereuses. Elle est éduquée, aime passionnément la lecture, adore la danse et la musique, découvre le jazz, mais la vie l’éloigne de la culture et le danger provient en particulier de sa recherche éperdue de l’amour, sentiment qui peut l’aveugler et remettre en cause ses capacités de jugement, par amour elle est prête à tout ! Mais Rita a du caractère et à chaque mésaventure, elle trouvera les ressorts pour rebondir, déménager, partir, changer de travail, quitter l’homme qu’elle aime et toujours conserver sa liberté. Portrait d’une femme sincère, indépendante, libre et volontaire : la vie de Maya Angelou est vraiment digne d’un roman.

« L’apitoiement sur soi, à ses débuts, est aussi agréable qu’un matelas de plumes. Ce n’est qu’à la longue qu’il devient inconfortable. »


Ecouter la lecture de la première page de "Rassemblez-vous en mon nom"   

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture