'Une farce que le bonheur, il n’est finalement jamais là où l’on est.'   Laurence Vilaine

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



18198355

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Olga Lossky




- 2 -



Olga LOSSKY
Risque Zéro
Denoël
332  pages
20.9  euros

28-07-2019

 

    On nous vend depuis quelques années la société idéale à risque zéro qui nous prend en charge de A à Z et donc nous surveille en permanence dans un monde aseptisé. L’homme maîtrise tout, prévoit tout, anticipe, gère… Evidemment, le monde médical n’est pas oublié et le système Providence en est l’incarnation. Les adhérents ont accepté une puce sous-cutanée qui contrôle leur santé et leur environnement. Le logiciel a pris la main sur leur vie. Agnès, anesthésiste, bien que pas totalement convaincue a adhéré comme son mari, Victorien, l’un des concepteurs du projet. Agnès n’est à l’aise ni dans son monde « simplifié, sécurisé », ni dans celui de ses grands-parents qui ont choisi de vivre loin du sien, isolés, en autarcie. Son existence va être chamboulée et bouleversée après le décès lors d’une opération d’une adhérente de Providence. Agnès se retrouve au centre de la polémique et de l’ouragan médiatique. Elle choisit de fuir avec en Afrique du Sud avec ses enfants, son grand-père et le chien, coupure radicale pour retrouver une vie moins encadrée, moins dirigée, avec moins de confort, mais plus d’humanité où l’erreur et l’échec redeviennent à l’ordre du jour. Retrouver l’acte de soigner, être « juste sensible à la personne qu’elle a en face d’elle. », « des humains qui soignent d’autres humains comme on peut. ». Risque zéro nous offre une belle réflexion sur la société de demain, nous interroge sur le risque zéro, sur la gestion numérique de notre santé (et du reste), sur la perte d’une certaine humanité et donc sur la liberté. Elle réussit néanmoins à ouvrir quelques fenêtres ténues sur un retour à l’humain…

Ecouter la lecture de la première page de "Risque Zéro"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Olga LOSSKY
La maison Zeidawi
Points

215  pages
6.5  euros

29-12-2015

 

    Fouad, la cinquantaine, ne connaît que la France, seul son prénom semble trahir quelques origines orientales. Sa mère arrivée à vingt ans en France ne lui a en effet jamais fait partager son histoire et ses origines libanaises. Néanmoins, lorsqu’il reçoit le courrier d’un cousin lui demandant de venir au Liban pour signer la vente de la maison Zeidawi, demeure bien connue de sa mère, il part sans hésiter. Immédiatement, il semble retrouver des sensations, des odeurs, des sons, des lumières, une famille, un pays. Au cours de ce voyage initiatique, il découvre l’histoire de sa mère, des clans et de sa naissance. On suit sans retenue les péripéties de Fouad dans sa quête des origines, sur le chemin de la vérité et de la parole. Une enquête prenante au cœur de Liban et de ses familles, de la guerre qui traverse ce pays depuis si longtemps, des femmes et des secrets de famille, et sur le passé qui vous rattrape toujours mais peut aussi permettre de rebondir.

« Le Liban est comme un vaste corps malade : à peine croit-on avoir étouffé la violence en un lieu que surgit une autre ligne de front. »


Ecouter la lecture de la première page de "La maison Zeidawi"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture