'...la douleur éprouvée par un sans-abri excède même ce qu’il peut en dire, qu’il ait ou non de l’éducation ou un diplôme. Elle est plus profonde, plus sourde, plus sombre que ces mots morts-nés dont nous disposons pour communiquer chaque jour et peut-être aussi que tous les vocables dont nous nous servons pour écrire… Nous ne croyons plus aux lettres : elles n’ont pas su protéger de la chute ceux qui les maîtrisaient.'   Rhéa Galanaki

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



12928677

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Sylvie Aymard




- 2 -



Sylvie AYMARD
Du silence sur les mains
Maurice Nadeau
113  pages
16  euros

27-03-2008

 

    Vaux Livres vous avait vivement conseillé (et vous conseille encore) à sa sortie le premier roman de Sylvie Aymard et le deuxième était donc attendu avec impatience. Le style demeure intact (l’humour en moins), toujours aussi fluide et agréable dans son dépouillement. Venus du nord, une mère et son fils vivent dans un petit village du midi (« Le soleil ne résout pas tout, même si le linge sèche plus vite ici qu’à Dunkerque, où je suis née »). Toni quelque peu en marge est en quête de son père qu’il n’a jamais connu, sa mère lui assurant qu’il était décédé. Cette mère aimante à l’extrême lui ment et le protège par amour et par peur (« Bien sûr je fais semblant de m’intéresser au reste, comme tous les vivants qui s’agitent. Ecouter les autres parler d’eux, pour s’oublier, ne demande pas d’effort. Mais seul mon fils est mon cabanon sur terre… Tout cet amour pour lui me dévore. »). Mais le mensonge et le silence sont rarement salvateurs ; le drame se noue inexorablement, jour après jour, jusqu’à cette nuit de juin où Toni va disparaître… Encore une réussite, un auteur à suivre absolument.

Thème(s) : Littérature française

 


- 1 -



Sylvie AYMARD
Courir dans les bois sans désemparer
Maurice Nadeau
110  pages
14  euros

27-12-2006

 

    Une fillette découvre le monde des adultes quelque peu incompréhensible. Elle s'en éloigne et s'en rapproche à la fois en croisant quelques personnages souvent sans intérêt jusqu'à la Rencontre avec Nathan qui va l'ouvrir au monde et à l'Amour. Pourtant ce ne sera qu'un éclair fulgurant, mais un éclair qui lui permettra de s'élancer et de courir vers la vie. Un livre que l'on dévore par son style direct, par l'humour qui affleure, par le loufoque et l'incongru qui jaillissent au détour d'une phrase, par la chronologie des chapitres qui nous emmènent alternativement dans la jeunesse de l'héroïne puis dans son quotidien. A lire absolument.

"J'ai bien essayé de me faire piétiner par un gros sanglier, mais il se cache le jour et la nuit je ne vois rien..."

"J'étais toujours en colère : pourtant je n'ai pas été battue par un ceinturon, ni abusée par un ami de la famille. J'ai, certes, mangé des paupiettes à la ficelle, j'ai porté de la popeline, mis le feu à la crèche une fois, mon père ne buvait pas, ma mère n'a pas eu la variole."

"C'est à l'âge de raison que j'ai pratiqué le ricanement sarcastique. Avant de me coucher je tournais trois fois en rond dans mon lit, comme les chiens. J'étais en mouvement contre tout."

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture