« Dans l’histoire des hommes, donner naissance et tuer ont toujours été à l’ordre du jour. »
Fabienne Juhel

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

97230627

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Emmanuelle Heidsieck

Emmanuelle HEIDSIECK

Il faut y aller, maintenant
Editions du Faubourg

3 | 110 pages | 12-01-2023 | 15€

Un coup d’état militaire a eu lieu en France, et le nouveau pouvoir a pris les choses en main… Beaucoup sont partis, certains ont hésité, quelques-uns continuent d'attendre, d’autres préfèrent rester et s’accommoder de ce séisme. Inès, une septuagénaire, grande bourgeoise des beaux quartiers, a repoussé l’échéance du départ. Mais, l’étau se resserre alors elle décide enfin de partir avant que cela ne devienne impossible. Et ô surprise, elle ne s’en doutait guère, mais sa sauveuse est Aida, son employée, sa servante, sa bonne… une Mauricienne qui va l’emmener sur son île. Quel bouleversement, Madame en est toute retournée ! Alors Madame dans un monologue lui confie tout, sur hier, sur aujourd’hui, sur demain. Une confession franche, sans retenue, sans complexe, qui nous donne évidemment indirectement quelques clés sur les causes de cette prise de pouvoir (« … on vous dira que vous étiez un rouage… Il y a de quoi se tirer une balle… Alors, ne rien faire, je crois que c’était le seul moyen de ne pas être un rouage, de ne pas faire le mal sans en être informée, je crois que c’est ça. ») et le reste… On retrouve avec bonheur le goût d’Emmanuelle Heidsieck pour la satire, son ton ironique pour dresser le portrait de notre société adoptant toujours un angle inattendu et une focale singulière, exprimer des réflexions profondes et essentielles avec une fausse légèreté qui touchent à l’intime, au social et au politique donc à notre place dans ce monde, joyeuse année 2023 !

Ecouter la lecture de la première page de "Il faut y aller, maintenant"

Fiche #2965
Thème(s) : Littérature française


Emmanuelle HEIDSIECK

A l'aide ou le rapport W
Editions du Faubourg

2 | 140 pages | 23-02-2020 | 16€

Dans nos chères sociétés libérales où tout est marchand, où les services publics s’éteignent « tranquillement », les actes gratuits, désintéressés, solidaires, ou la gentillesse deviennent parfois suspects voire dangereux pour les tenants du système. Ces comportements font souvent preuve d’humanité mais aussi de réflexion donc le pouvoir préfère anticiper (la première édition de ce roman eut lieu en 2013 pour un récit situé en 2015) et interdire tout acte gratuit ! Pourquoi les relations humaines échapperaient-elles aux règles du marché ? Sourire est devenu un acte politique ! La concurrence déloyale est proscrite : le bénévolat, aider un quidam, aider sa famille de manière régulière et répétée sans rétribution deviennent interdits et condamnables, ils entravent et menacent le marché, seul le profit et la consommation restent d’actualité et louables. Un professeur à la retraite en fait les frais, donnant l’impression de ne guère se soucier du délit d'ADS (Aide, Don, Service), il semble éprouver un malin plaisir à aider son prochain ! Affront absolu pour le pouvoir, discrète arrestation, menottes puis garde à vue. Dans le même temps, deux hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, A et B, tentent de s’entendre pour rédiger le rapport W, pilier fondateur de cette nouvelle loi, mais les deux compères ont des visions légèrement différentes pour lister l’ensemble des modèles de délits et condamnations… Un monde et une idéologie que l’on reconnaît, décryptés avec un humour grinçant qui nous interroge sur notre humanité et sur ce que nous sommes prêts à accepter, hier, aujourd’hui et demain ! Un court roman d’anticipation percutant de réalisme !

Ecouter la lecture de la première page de "A l'aide ou le rapport W"

Fiche #2490
Thème(s) : Littérature française


Emmanuelle HEIDSIECK

Trop beau
Editions du Faubourg

1 | 106 pages | 28-01-2020 | 15€

en stock

Marco Bueli, trente-six ans, est un BG, un beau gosse, très beau, trop beau ? Immédiatement, il attire et aimante, amour, amitié, attention, personne ne lui résiste. Il n’y peut rien, physique de rêve, c’est comme ça. Cela pourrait être une bénédiction, mais ça tourne au handicap. Finalement, ce sont eux, les très belles et les trop beaux, les proies, vous pouvez le croire ! Sa beauté agresse le commun des mortels et il en paiera le prix. Notamment sur le plan professionnel. Sa beauté extrême entraîne harcèlement et jalousie et il a déjà subi plusieurs licenciements. Il ne l’accepte plus et est bien décidé à demander réparation, la loi sur les discriminations le lui permet, procès qui rejoint celui de l’Américaine Melissa Nelson (citée dans le roman) licenciée par son patron car trop tentante et irrésistible pour ce faible homme. Aussi, il participe avant ce procès à un groupe de parole « beaux-trop beaux » coaché par Mikle où belles et beaux viennent confier leurs malheureuses expériences. Parmi les canons de beauté présents, il repère évidemment la sublime Lena mais, dans un premier temps, garde ses distances, sûr de lui, on ne se refait pas, même avec cette beauté exceptionnelle, il sait qu’elle ne pourra lui résister. Un récit vif, caustique, où l’auteur, sourire aux lèvres, pointe avec délice quelques dérives de notre société : judiciarisation, victimisation, individualisme, loi de l’apparence, groupes de parole et thérapie comportementale... Pour cela, elle varie le style des trois parties du récit, fait appel au contes classiques et lieux communs de notre quotidien, le tout dans un humour dévastateur et percutant.

Ecouter la lecture de la première page de "Trop beau"

Fiche #2483
Thème(s) : Littérature française