« Combien de coups fallait-il recevoir afin d’apprendre à faire la différence entre l’intuition et la résignation ? »
Pénélope Rose

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

68643810

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Eric Pessan

Eric PESSAN

Ma tempête
Aux Forges de Vulcain

2 | 135 pages | 04-12-2023 | 18€

David est intermittent du spectacle : metteur en scène, il vient d’apprendre que son dernier projet ne verra pas le jour, son adaptation de la pièce de Shakespeare, expert en comédie humaine, « la tempête » ne se fera pas. Le même jour, suite à une grève dans la crèche de sa fille, il doit garder Miranda (prénom partagé avec un personnage de la tempête de Shakespeare) et la journée devient une tendre journée de partage : il choisit de jouer la pièce à sa fille, de lui faire partager sa tempête, ses tempêtes, de lui faire rencontrer les différents personnages, les différentes situations. En arrière-plan apparaît naturellement sa passion pour le théâtre, un vrai hommage. Un court récit en cinq actes pour créer une belle complicité entre un père et sa fille et pour questionner l’art, la culture et la place de l’artiste dans la société.

« La paternité, c’est donnant-donnant, protection, éducation et nourriture contre émerveillement, amour inconditionnel et supplément de vie. Une tendresse pour adoucir la rugosité du monde. »

« La fiction peut venger du réel, c’est peut-être une consolation pathétique, mais elle n’en est pas moins nécessaire. »

« Le poète écrit une chaise sur laquelle ensuite on peut s’asseoir. »

Ecouter la lecture de la première page de "Ma tempête"

Fiche #3117
Thème(s) : Littérature française


Eric PESSAN

Patricia CARTEREAU

L'écorce et la chair
Editions du Chemin de Fer

1 | 68 pages | 04-04-2008 | 14€

Une femme est dans sa voiture. Elle conduit accompagnée par une fillette installée sur la banquette arrière. Elles roulent sans but de villes en villages à travers les collines piémontaises. Qui est cette gamine qui semble être liée étroitement à cette femme ? Fille, amie, rencontre, enlèvement, ou… Peu de dialogue, de l'observation, du silence... ("L'enfant n'est pas habituée à la consolation des adultes. L'enfant ne connaît que la négligence des hommes"). Cette errance que seule la contemplation des paysages italiens interrompt renforce jour après jour ce lien. Voyage impérieux pour se retrouver et se libérer enfin des silences d'une enfance meurtrie. Un beau texte tout en pudeur agrémenté des superbes illustrations de Patricia Cartereau.

Fiche #380
Thème(s) : Littérature française