« ... c'est la dure loi de la vie, l'impitoyable logique des rapports de force, celle que connaissent bien les animaux et les enfants, et que les grandes personnes feignent d'ignorer. »
Beyrouk

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

67559318

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Fabienne Swiatly

Fabienne SWIATLY

L'année de la caboulotte
La Fosse aux Ours

8 | 120 pages | 07-03-2023 | 16€

en stock

Pourquoi partir loin pour s’isoler, s’immerger dans la nature, regarder le ciel, écouter les oiseaux chanter, admirer le lièvre tracer et le renard chasser, suivre et écouter l’eau qui coule, parcourir les sentiers, admirer les cimes, ramasser quelques champignons : Fabienne Swiatly a choisi en effet d’habiter un an une roulotte, une cabane, que dis-je une caboulotte au cœur de la Drôme. Alors, elle va renouer avec la nature, avec la solitude mais naturellement, cet isolement sera propice aux souvenirs, aux questionnements, à l’introspection et comme à son habitude, elle nous en fait part sans artifice et avec franchise. Cerise sur la gâteau, Fabienne Swiatly nous parle de son œuvre, de son écriture, de son travail et apporte quelques clés à ses fidèles lecteurs (et aux autres). Un voyage en Drôme en caboulotte à ses côtés s’impose à toutes et tous !

Ecouter la lecture de la première page de "L'année de la caboulotte"

Fiche #2990
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Elles sont au service
Bruno Doucey

7 | 77 pages | 22-02-2023 | 13€

en stock

62 instantanés de vie, 62 diapositives de vies souvent niées, oubliées, anonymes avec au centre de l’image, les femmes. Quelques lignes pour décrire, susciter, évoquer. Une phrase qui pourrait paraître anodine, une situation qui pourrait paraître sans conséquence, et l’injustice, la violence, le mépris, la misogynie deviennent évidents. Fabienne Swiatly est experte pour choisir sa focale, pour traduire en image une situation et vice-versa, chaque mot est compté, à sa place. Et comme souvent chez Fabienne Swiatly, les femmes prennent une place prépondérante dans ses billets : avec une extrême sensibilité et humanité et une attention aigue, elle nous parle de celles que certains nomment invisibles, victimes de la précarité, victimes des hommes, exploitées, le combat est permanent et parfois abandonné par lassitude devant sa violence et sa permanence. Celles qu’on sait invoquer, convoquer, quand nécessaire et si souvent oubliées quand la nécessité s’éloigne... Un recueil à mettre absolument entre toutes les mains, mains de femmes, mains d’hommes, mains d’adolescentes et d’adolescents.

Fiche #2988
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Saïd
La Fosse aux Ours

6 | 75 pages | 10-04-2022 | 12€

en stock

La narratrice est une petite fille d’origine polonaise qui vit dans une petite ville de Lorraine. Une vie subie, à côté de ses frères jumeaux aux caractères bien trempés et à la violence ordinaire, une mère fatiguée et dépassée, et un père qui rentre tard du boulot. Alors dans sa solitude, elle observe, écoute, attentive au monde, elle se crée le sien alors que l’Algérie à la fin des années 70 est encore souvent au cœur des discussions. Or, de l’autre côté du champ, des gamins différents jouent au pied du longue barre d’immeuble. Et un jour, « Moi, j’étais curieuse. Intensément curieuse malgré tous les dires. De quoi avaient peur mes parents ? », elle rencontrera Saïd un jeune garçon du camp d’en face, de ces rencontres qui vous marquent jamais. Au-delà de leur différence, ils passeront du temps ensemble, s’apprivoiseront, apprendront à se connaître dans l’ombre et le secret, à se confier, à s’écouter, malgré les autres, malgré le monde extérieur, au-delà des provocations, des haines, des frontières et des différences. Une amitié que la mort brisera trop rapidement. Comme à chacun de ses romans, en peu de mots, à la mœlle, Fabienne Swiatly donne une existence et une réalité à ce gamin mort trop tôt, elle nous place instantanément au milieu de ses personnages et nous remplit d’émotions fortes en dressant le portrait de vies simples mais essentielles qui se font percuter violemment par les évènements tragiques du quotidien.

« Malgré un nom de famille d’origine polonaise, nous pouvions prétendre être des vrais Français. Du moins plus français qu’eux, les Arabes. »

« De toute façon, mourir est un truc bizarre en général. »

Ecouter la lecture de la première page de "Saïd"

Fiche #2825
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Boire et plus
La Fosse aux Ours

5 | 140 pages | 29-01-2018 | 16€

en stock

Une femme nous fait partager ses réflexions, son parcours pour arriver à la décision douloureuse du divorce. Quitter son compagnon de toujours, qui la harcèle, qui la torture chaque jour. Elle refuse le terme alcoolique mais sans l’alcool, elle n’est rien. Le chemin sera long et chaotique (« Il ne suffit pas de vouloir. Il faut pouvoir. ») pour accepter de le quitter, pour arriver, sans beaucoup de soutien, à la séparation peut-être définitive et perdre quelque chose. L’écriture ciselée de Fabienne Swiatly et ses mots sensibles et mesurés nous font partager une addiction évidente et le combat ardu pour en sortir.

Ecouter la lecture de la première page de "Boire et plus"

Fiche #2079
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Du côté des hommes
La Fosse aux Ours

4 | 122 pages | 06-03-2016 | 16€

en stock

Sous forme de flashs illustrant une play-list judicieusement choisie, Fabienne Swiatly propose une exposition d’instantanés de vie d’une femme et de ses rapports avec les hommes, de l’enfance avec ses frères à l’âge adulte, et ses rencontres (les hommes sont de passage), ses errances, ses amours souvent fugaces voire futiles, ses espoirs et désillusions, ses départs et ses voyages, une trajectoire de vie simple et chaotique qui se lit d’une traite, tant le rythme est là et le personnage attachant.

« Un chanteur d’origine algérienne représente la France dans une boîte de nuit au Mali, je suis comblée, moi la compagne de route des Touche pas à mon pote, de la Marche des beurs, de la France c’est comme une mobylette, pour avancer elle a besoin de mélange. Des militants, des utopistes, des naïfs mais nous pensions sincèrement que nous étions tous des enfants d’immigrés, avant de se prendre les pieds dans un voile qui a troublé notre regard. Séparation. »

Ecouter la lecture de la première page de "Du côté des hommes"

Fiche #1758
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Unité de vie
La Fosse aux Ours

3 | 107 pages | 27-06-2011 | 15.2€

Unité de vie dépeint le face-à-face singulier entre une vieille femme et sa belle-fille. La première vient de quitter en vingt-quatre heures sa maison afin de rejoindre un établissement médical, ultime lieu d’habitation où « Tout est prévu, pour toujours. La mort n’est même pas un évènement ». La seconde d’origine bosniaque photographie la réalité banale et bancale et a fui, enfant, la guerre après la mort de sa famille. Entre proximité et éloignement, ennui et joie, les rencontres complices ou étrangères éprouvent le temps qui passe quelque soit les évènements intimes de la vie de chacune. L’une oublie, l’autre enregistre, mémorise, classe. Chaque contact physique, visuel, ou oral prend sa part dans leurs rencontres. Les silences ont un sens, hier, aujourd’hui, même et surtout lorsque la mémoire flanche. Fabienne Swiatly économe en mots donne de la profondeur à cette relation forte entre deux femmes si opposées. Quelque soit les sujets souvent pénibles évoqués, Fabienne Swiatly nous propose un style et des romans empreints de douceurs, oscillant entre vie simple, bonheur et tristesse ou mélancolie, une ambiance personnelle que l’on peut après ce troisième roman identifier clairement.

« Puis j’ai compris que voir et savoir ne changeaient rien au cours de l’histoire. »

« Comment devenir une bonne mère si tu ne pouvais raconter l’histoire qui te liait à la tienne ? »

« Forcer l’oubli ne guérit pas des blessures. »

« Croire à l’éternité alors que dans le regard des jeunes, nous sommes déjà des vieux. »

Fiche #973
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Une femme allemande
La Fosse aux Ours

2 | 122 pages | 25-07-2008 | 16.2€

La narratrice dont on ne connaîtra pas l’identité est allemande, « une femme allemande ». Au lendemain de la guerre, elle erre dans les ruines de sa ville à la recherche de tout et de rien pour tenter de survivre. Elle appartient au camps des vaincus et les soldats vainqueurs qui traversent la ville le savent… Pourtant elle semble heureuse et croit en son avenir (« Elle aspire le monde, elle aspire le bleu du ciel. Elle n’est pas morte et c’est si bon malgré la faim. »). Jusqu’à sa rencontre avec un soldat français plus attentionné que les autres, rencontre suivie de la naissance d’un enfant. Vite mariée, elle espère son départ pour la France comme une libération, une respiration, un envol. Mais vite mariée, vite malheureuse… (« …les enfants venus trop tôt ne font pas les bons ménages »). Elle débarque en Alsace où la langue est proche de l’Allemand mais différente, où la vie ressemble à la vie allemande mais pas totalement, où les relations humaines lui font sentir qu’elle reste et restera « une femme allemande ». Elle en devient différente puis indifférente, usée, sans espoir et sans attente, inerte. Elle ne voit pas ce qui pourrait la surprendre, tout demeure figé, défini, même les naissances de ses enfants et sa mort (« La femme allemande mourra donc en pays étranger »). Profond et bouleversant portrait d’une femme dont le destin définitivement marqué l’Histoire ne pourra s’ouvrir à l’inattendu et rebondir.

« Personne pour lui dire que grandir ne suffit pas pour être à la hauteur de ses désirs »

« Elle ne sait pas que l’oubli est un fragile labeur contre l’effondrement »

Fiche #424
Thème(s) : Littérature française


Fabienne SWIATLY

Gagner sa vie
La Fosse aux Ours

1 | 92 pages | 22-11-2006 | 13.2€

Dans ce premier roman, Fabienne Swiatly nous convie à suivre l'itinéraire professionnel d'une jeune lorraine, fille d'immigrés. Son père travaille en usine : "Le père se lève tôt le matin, rentre tard le soir, parfois l'inverse", première phrase du livre qui donne le ton : sensibilité et simplicité habitent ce récit. Le parcours scolaire et professionnel de cette jeune femme sont évidemment semés d'embûches. Son origine sociale décide de son orientation scolaire et désabusée, elle subit tristement son parcours professionnel, peut-être avec fatalisme, quelque peu spectatrice de sa vie. Elle multiplie les petits boulots, s'égare dans la com et puis trouve sa voie dans les ateliers d'écriture. Insensiblement, sans aucune affirmation péremptoire, sans joie affichée, le lecteur sent cependant qu'elle a enfin rejoint le camp de la vie même si sa mélancolie et sa solitude restent pesantes. Un premier roman à découvrir toujours chez l'excellente "Fosse aux Ours" !

Premier roman

"Je crevais de désir pour un monde qui semblait s'organiser sans moi. Envie d'y participer, envie d'en être. Envie de faire. Le monde était vaste et ma chambre étroite".

"Fumer et réfléchir à ce qu'il en coûte exactement de gagner sa vie".

Fiche #175
Thème(s) : Littérature française