« Tous les crève-cœurs de l’enfance sont des douleurs saignantes qui se referment et laissent des cicatrices. La sagesse n’est rien d’autre qu’un réseau de stigmates. »
Anne Percin

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

46012223

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Jessica Knossow - La jongleuse

Jessica KNOSSOW

La jongleuse
Denoël

121 pages | 29-04-2021 | 14€

Ophélie, 35 ans, est cancérologue et reprend le travail après la naissance de son troisième enfant. Elle attendait ce moment, donner la vie, donner de soi, se partager, prolongement d’elle-même, une naissance pour une renaissance. Mais le quotidien peut aussi peser, noircir le tableau idyllique de la maternité et de la naissance. Elle veut être parfaite, épouse parfaite, belle fille parfaite, mère parfaite, médecin parfaite. Attentive à ses enfants qu’elle a désirés, soucieuse de leur présent et de leur avenir. La course effrénée reprend, les biberons, changer les enfants, préparer à manger, travailler, soigner ses patients, espérer accéder à un nouveau poste… course sans fin, aveuglément, seule, sans jamais trouver quelqu’un à qui se confier, se sentir toujours au service de, sans pouvoir prendre de distance, de liberté… jusqu’à ce que l’épuisement la gagne et commence à produire ses premiers effets pour ne plus se reconnaître, sortir de sa vie. Un texte incisif, percutant, portait douloureux d’une femme, de la vie d’une femme, des souffrances d’une mère. Un livre à partager en couple pour peut-être ouvrir un dialogue fondateur et salvateur.

Premier roman

Ecouter la lecture de la première page de La jongleuse

Thème(s) : Littérature française