'La violence, n’est donc qu’un mécanisme sordide.'   Daniel Besace

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



13221558

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Borislav Pekic - L’homme qui mangeait la mort








Borislav PEKIC
L’homme qui mangeait la mort
Agone
92  pages
12  euros

30-12-2005

 

    L’histoire se déroule pendant la révolution avec comme personnage central un anonyme, « l’homme qui mangeait la mort », pourtant confronté aux personnages célèbres de cette période que l'on croise tout au long de ce roman. Jean-Louis Popier greffier du tribunal enregistre les condamnations mais, las, il en choisit une puis plusieurs et avale discrètement les papiers sur lesquels elles sont notées. Sa volonté d’épargner grandit mais qui épargner ? pourquoi l’un et pas l’autre ? Est-il devenu juge en cette période sanglante ? Où le mènera cette expérience désespérée ? Petite réflexion sans le dire sur la justice, l’art difficile de juger, de condamner et d’épargner.

A LIRE ABSOLUMENT.

Thème(s) : Littérature étrangère
Traduction : Mireille Robin

 


  Les titres de l'éditeur Agone lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture