'Je vais vous dire, moi : le seul charme du tourisme dans les pays pauvres, quand on ne s’est pas fait arnaquer par des truands, c’est de transformer le moindre pékin en maharadjah pendant une ou deux semaines. Ca n’a jamais été la meilleure façon de se cultiver. Si on voulait vraiment s’instruire, il faudrait commencer par reconnaître qu’on ne sait presque rien. Observer, écouter. Mais les gens sont vaniteux et pressés, ils songent surtout à se distraire vite fait et à épater leur entourage. Ca leur évite de se demander ce qu’ils foutent sur leur terre.'   Jean-François Sonnay

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



42344947

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite.

Nous comptons sur vous et nous avons besoin de vous.

Anne Marsella - Patsy Boone








Anne MARSELLA
Patsy Boone
La Différence
220  pages
19.25  euros

22-08-2008

 

    Sous une forme épistolaire, Patsy Boone, jeune américaine, rend compte de son séjour à Paris motivé par sa rencontre avec le chaman Nez-percé. Depuis 750 jours, sans explication, Patsy n’a plus de règles ; la science et l’église étant demeurées impuissantes, sa mère adoptive (Grand-mère Grandma Gun) l’oriente vers un chaman new-yorkais. Mme Biche-qui-court débordée l’adresse à M. Nez-percé. Installée à Paris, Patsy qui vit avec les mandats de sa mère, adresse ces lettres à sa concierge parisienne qui l’a accueillie elle, « la petite emmerdeuse du 3ème qui fait des claquettes ». Elle nous fait partager ses rencontres dans le milieu du chamanisme et sa passion pour les claquettes. Nez-percé pratique l’hypnose afin d’invoquer ses ancêtres pour déterminer qui « vole les lunes de Patsy » (les lunes sont les règles). Au cours de ces séances, elle doit tenter d’interpréter ses rêves parfois loufoques afin d’identifier l’ancêtre qui a commis des méfaits dont elle porte la culpabilité sans le savoir. Il faudra remonter jusqu’aux conflits entre les Indiens et les colons pour trouver le coupable et enfin ``d’être à nouveau éclairer par ces lunes’’ et de donner un nouvel envol à sa vie. Un récit léger et joyeux à la langue truculente, fantaisiste et imagée sur une femme bien vivante, ouverte et avide de rencontres.

Thème(s) : Littérature étrangère

 


  Les titres de l'éditeur La Différence lus par Vaux Livres

  Compte-rendu précédent     Compte-rendu suivant  

Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture