« … on ne connaît la valeur d’un être humain qu’au travers des épreuves. »
Claire Deya

Les comptes-rendus-avis de lecture de la librairie Vaux Livres

93903796

Vous appréciez nos comptes-rendus, vous souhaitez nous soutenir mais vous n'avez pas la chance d'habiter aux alentours de Vaux-le-Pénil, tout n'est pas perdu ! Vous pouvez commander l'ouvrage de votre choix sur le site LesLibraires et choisir Vaux Livres comme librairie indépendante. Nous nous ferons un plaisir de vous livrer au plus vite. Nous comptons sur vous.

Emmanuel Pons - Je viens de tuer ma femme

Emmanuel PONS

Je viens de tuer ma femme
Arléa

155 pages | 30-12-2005 | 8€

en stock

Le narrateur, comme l'indique le titre, tue sa femme sans préméditation, un jour comme un autre où la lassitude est peut-être plus pesante : "je viens de tuer ma femme. Ce qui m'ennuie, c'est les faire-part". L'euphorie s'empare du meurtrier et il enchaîne par le meurtre d'un couple ami du village à qui il souhaitait avouer son acte. Comble de malheur, le mari a l'outrecuidance d'ironiser sur son acte. Il découpe ensuite sa femme, la place dans un congélateur pour la conserver et prolonger leur dialogue, ou plutôt maintenant son monologue. Les événements s'enchainent alors implacablement pendant sept jours et nous entrainent avec le narrateur dans une impasse. Nous l'accompagnerons dans sa fuite et dans ses réflexions ("Il faudrait se séparer quand tout va bien, pour ne conserver que de beaux souvenirs. Je t'aime, je m'en vais. Moi aussi, je t'aime ; adieu ! Le mariage serait pour le meilleur jusqu'à ce que l'amour nous sépare, valable un mois et tacitement reconduit."). Un texte souvent froid, grinçant et parsemé d'humoir noir (la sentence "Ci-gît le morceau pensant de Raymond" conclura l'enterrement d'une des victimes). Premier roman à découvrir.

Fiche #95
Thème(s) : Littérature française


Autres livres de Emmanuel Pons lus par Vaux Livres

Autres comptes-rendus de la librairie Vaux Livres