'On mange tôt dans les maisons de retraite : les serviteurs ont pris le pas sur les maîtres. Quand vient la marche à la mort, il faudrait donc avancer sa montre ?'   Héléna Marienské

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



Vaux Livres - Le livre du mois

Mai-Juin 2007


Louis Calaferte



C'est la guerre



Le roman

Les livres de Calaferte sont des brûlots acerbes, violents, crus, directs, sans complaisances ni concessions. Avant de vous brûler, une première mise en bouche avec "C'est la guerre", son ultime texte. Louis Calaferte petit immigré italien âgé de 11 ans raconte sa seconde guerre mondiale dans une langue nette, précise, et sans fioritures. Il observe cette guerre subie par les petites gens et raconte simplement ce qu'il voit, souvent sans comprendre, sans jugement explicite : petites ou grandes lâchetés, héroïsme discret, complexité de la situation... Pas de plaintes ni de pleurs malgré l'extrême difficulté de la vie et une lueur, la lecture. Les images défilent à un rythme échevelé, un coup de poing direct, franc et rapide. Un livre à lire à haute voix pour faire résonner en vous les intonations et les sonorités de Calaferte.

"Une jeune femme marche dans la rue. Une traction avant noire s'arrête a sa hauteur. Deux hommes en manteaux de cuir marron et en chapeaux sombres bondissent de la traction avant noire. Un homme ceinture la jeune femme et lui bâillonne la bouche d'une main. La jeune femme se débat. Il la jette dans la traction avant noire. Les portières claquent. La traction avant noire démarre. Les passants passent."

"Depuis qu'on sait que les américains arrivent, tout le monde a été résistant. Tout le monde a connu un juif. Un juif qu'on aimait bien. Un juif à qui on a rendu service. Un bon juif."

Code : 9782070736324
Editions de l'Arpenteur
192 pages
Prix : 13.11 euros


L'auteur

Louis Calaferte est né le 14 juillet 1928 à Turin et décédé en 1994. Garçon de courses à treize ans dans une usine de piles électriques puis manœuvre, il commence son écriture par le théâtre. Avec les conseils et l'aide de Joseph Kessel, il publie Requiem des innocents, qui connaît le succès en 1952. Partage des vivants rate de peu le prix Femina en 1953 et est unanimement salué. Ses autres romans les plus connus sont Septentrion et La mécanique des femmes, roman qui a leur sortie créèrent polémiques par leurs propos jugés pornographiques. Louis Calaferte a également écrit pour le théâtre et de nombreuses poésies.


Bibliographie

  • Requiem des innocents, Julliard, 1952
  • Partage des vivants, Julliard, 1953
  • Septentrion, Denoël, 1963
  • Satori, Denoël, 1968
  • Rosa mystica, Denoël, 1968
  • Hinterland, Denoël, 1971
  • La vie parallèle, Denoël, 1974
  • Episodes de la vie des mantes religieuses, Denoël, 1976
  • Ebauche d'un autoportrait, Denoël, 1983
  • L'incarnation, Denoël, 1987
  • Memento Mori, L'arpenteur, 1988
  • La mécanique des femmes, L'arpenteur, 1992
  • C'est la guerre, L'arpenteur, 1993

Autres livres proposés

Requiem des innocents : Se déroule à Lyon dans les années 40 et raconte son enfance, il s'est sorti d'un milieu pauvre et déshérité où la lecture et le livre sont absents. Comme dans tous ses livres, Calaferte dérange par son réalisme et n'épargne personne. Un grand cri de révolte émouvant contre la misère et l'injustice du monde moderne encore d'actualité.

Septentrion : Autobiographique. Expose la vie et les points de vue de Calaferte depuis son départ de l'usine jusqu'à l'écriture de son premier libre. Censuré pour pornographie, pour son contenu libertaire (l'auteur prône la liberté sexuelle, la liberté de penser, le refus de toute autorité). Publié à nouveau en 1984.

La mécanique des femmes : Un homme écoute les confessions intimes de ses maîtresses. On retrouve les thèmes de prédilection de Calaferte : le sexe, la religion et la mort. Ce roman évoque les manifestations sexuelles et érotiques féminines sans complexe et avec une impudeur certaine. La sexualité des femmes et leurs désir amoureux y sont traités sans détours de façon à la fois troublante et crue.

Ragtime - Londoniennes - Poèmes ébouillantés : poésie.



Mentions légales